Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous
-40%
Le deal à ne pas rater :
Vélo d’appartement FYTTER – statique et ultra-pliable
150 € 249 €
Voir le deal

    Et la marmotte...

    Ven
    Ven
    Bienfaiteur du Royaume
    Bienfaiteur du Royaume
    Marchands
    Masculin
    Âge : 29
    Messages : 23736
    Date d'inscription : 04/01/2011

    Et la marmotte... le Ven 27 Nov - 18:36

    Bonsoir Smile

    Je vous présente une toute petite histoire que j'ai écrite il y a quelques années, lors d'un partiel de fac (sur mon brouillon, je n'ai pas rendu ça, mes correcteurs ont dû recevoir une copie blanche, ou des dessins si j'étais motivé Et la marmotte... 3484979881 ). Ce n'est donc pas une histoire à prendre au sérieux.

    ***

    Une marmotte gambadait joyeusement dans sa montagne avec ses amies, quand son pire prédateur, l’aigle, fit son apparition. Les marmottes se dispersèrent instantanément, cherchant leur trou pour s’abriter et échapper à leur ennemi. La marmotte, s’étant trop éloignée, cherchait désespérément un abri pour se réfugier. L’aigle se rapprochait dangereusement. Elle était perdue. Puis elle vit soudain une maison à dix pas d’hommes d’elle. La maison, en bois, avait la porte grande ouverte tandis qu’une femme en sortait chargée d’un panier à linge, sûrement pour l’étendre plus loin. C’était sa chance. La marmotte fonça droit sur l’ouverture mais l’aigle à l’œil perçant la repéra et plongea en piqué sur elle. La marmotte eut juste le temps de franchir le seuil de la maison avant que l’aigle ne l’attrape.

    La marmotte put souffler. Elle jeta un œil autour d’elle et vit qu’elle se trouvait dans la pièce que les humains appelaient « cuisine ». Elle grimpa sur une chaise, puis sur la table pour avoir une meilleure vue. Elle fut bientôt attirée par une odeur merveilleuse et inconnue. Au bout de la table sur laquelle elle se trouvait était délicatement posé un beau morceau de chocolat. L’odeur qui s’en dégageait fit venir la marmotte qui prit le chocolat et le lécha sans retenue. Quelle sensation ! C’était un délice pour le palais de la petite bête qui n’avait jamais goûté quelque chose d’aussi bon.

    Cependant, le temps pressait.

    La femme allait bientôt revenir et la marmotte devait être partie avant. Mais pas question de laisser le chocolat, ni de l’avaler sans le savourer. Il fallait trouver une solution pour l’emmener sans qu’il soit sali ou abîmé, de peur qu’il perde son goût si unique. Le soleil qui entrait dans la maison par la fenêtre fit briller quelque chose qui attira le regard de la marmotte. Cette chose se trouvait sur un meuble juste à côté d’elle. La chaise qui lui avait permis de grimper sur la table était juste entre les deux et lui servit de passerelle. Une fois à destination, elle découvrit que ce qui brillait était en fait une sorte de papier. Elle trouva l’idée géniale. Elle le prit et retourna sur la table. C’est ainsi que la marmotte mit le chocolat dans le papier d’alu.

    L’histoire ne dit pas ce qu’il advint de la marmotte mais certains racontent qu’après être rentrée déguster son chocolat, elle monta une entreprise avec un ours. On ne le saura probablement jamais...
    Yumaa
    Yumaa
    Ancienne
    Ancienne
    Marchands
    Féminin
    Âge : 79
    Messages : 5754
    Date d'inscription : 26/05/2015

    Re: Et la marmotte... le Sam 28 Nov - 17:05

    Ven', la seule chose que j'ai à dire c'est : no comment ^^
    Lulux
    Lulux
    Ancien
    Ancien
    Masculin
    Âge : 35
    Messages : 6885
    Date d'inscription : 28/05/2011
    • http://charmed-alternative.forumactif.org/

    Re: Et la marmotte... le Dim 29 Nov - 18:55

    J'ai beaucoup aimé découvrir la véritable histoire de la marmotte Et la marmotte... 3484979881
    Bel écrit mon cher Ven !
    Ven
    Ven
    Bienfaiteur du Royaume
    Bienfaiteur du Royaume
    Marchands
    Masculin
    Âge : 29
    Messages : 23736
    Date d'inscription : 04/01/2011

    Re: Et la marmotte... le Lun 30 Nov - 10:27

    Merci, on s'occupe comme on peut lorsqu'on est obligé de rester dans une salle sans rien avoir à faire ^^

    Bon, j'écris ce texte juste pour le bonus de la mission :

    Un matin, je me réveille en retard. Bon, d'accord, comme tous les matins, je me réveille en retard. Les vêtements de la veille, un croissant et un verre de lait, un rapide passage dans la salle d'eau pour les dents et la tignasse, pour l'odeur un petit coup de déodorant - un petit coup qui a vidé la bombonne - et me voilà parti. À peine la porte fermée derrière moi que je me rend compte que je suis bien léger... J'ai oublié mon sac ! Les clés laissées dans la serrure, je monte les escaliers deux marches à la fois et fonce dans ma chambre récupérer le sac là où je l'ai posé la veille. Pas le temps de voir s'il manque quelque chose, je me débrouillerai avec ce que j'ai ! Je dévale les escaliers, claque la porte et me met à courir. Tiens ! J'ai verrouillé la porte ? Demi-tour ! Arrivé devant la porte, les clés sont toujours dans la serrure. Une chance que personne ne soit passé par là ! Euh... Je vais quand même vérifié dans le doute : j'ouvre la porte doucement, j'écoute... Aucun bruit. Je rentre et fais le tour en me dépêchant : personne, tout est en place. Je ressors, je verrouille la porte et je range mes clés dans mon sac que je referme bien. Je suis prêt ! Je regarde ma montre et me rend compte que je ne serai jamais à l'heure. Tant pis, le plus tôt sera le mieux. Les bretelles de mon sac bien serrées, je pars en sprint. La course s'est bien passée, à part une poubelle renversée en me cognant dedans que je n'ai pas eu le temps de ramasser - désolé m'sieurs dames. Me voici enfin devant la grille de l'école. La grille ? Pourquoi est-elle fermée ? Personne devant, personne derrière, j'ai manqué quelque chose ? Je sors mon portable de ma poche et regarde l'heure : 8h45. À part un quart d'heure de retard, je ne vois pas ce qui... Samedi 14 novembre. Samedi ? Comment ça "samedi" ? On est samedi ! Dégoûté, je balance mon sac au loin et je m'assois contre la grille. Je devrais peut-être attendre ici jusqu'à lundi, je n'aurais pas fait tout ça pour rien. Attends ! Mais c'est le week-end ! Cool ! Motivé par la perspective de ne rien avoir à faire - les devoirs ? quelqu'un les fait encore ? - je me relève. Je rentre d'un pas enjoué, plus léger grâce à cette nouvelle. Je recroise la poubelle renversée et la remet en place. De retour devant la porte de chez-moi, je prends les clés qui sont dans mon sac... J'ai oublié mon sac !
    Noornours
    Noornours
    Habitant
    Habitant
    Féminin
    Âge : 18
    Messages : 17
    Date d'inscription : 12/01/2016
    • http://www.livreacroquer.wordpress.com

    Re: Et la marmotte... le Ven 15 Jan - 13:40

    Il fallait parler de l'hamster Yes Yes
    Contenu sponsorisé

    Re: Et la marmotte...


    La date/heure actuelle est Jeu 2 Juil - 12:02