Forum de publicité, d'entraide et de détente.

titre
Royale-Pub

    Midnight Witch (j'ai trouvé enfin ses chapitres non corrigé) [Ellebasi]




    Habitant

    streamy

    avatar
    Habitant

    Féminin Âge : 29
    Messages : 40
    Clés : 0
    Date d'inscription : 11/11/2011


    Profil

    Message par streamy le Dim 10 Juin - 0:47

    Voila j'ai enfin retrouver les chapitres non corriger (omg se fut dure ) toutes mes excuses pour le post inutiles avant -_-

    Nom du forum : Midnight witch
    Lien du forum :http://folles-savantes.skyrock.com/

    Type de correction :
    > Si personnalisée, spécifier les éléments à corriger (max. 5) :

    Méthode de correction : Justifié
    Conseils du correcteur : oui merci <3

    Spoiler:
    Ellie me prise par la main et me tira vers elle, nous franchissions la pleine à grande enjambé, la vampire était pressée de retrouver les siens et cela était parfaitement compréhensible, nous étions suivis du couple de vampires qui eux préférèrent cette terre dans le silence et trainé du pied. Arrivé au niveau de la porte, Ezequiel nous doubla, nous laissant moi et les deux autres jeunes femmes entrées dans la première pièce du château en seconde position. Celui-ci ignora les salutations de sa famille pour ensuite monter les escaliers du premier étage et s'enfonça dans un couloir. Je restai encore surprise d'un tel comportement.

    Ellie me jeta un regard qui en disait long sur la manière d'agir de son frère. Tendit que sa femme elle le suivit. En conclure les regards lancés "je suppose"par la belle famille, elle n'était pas appréciée. Ellie me présenta rapidement sa mère et sa tante. Les deux femmes d'age matures me regardèrent avec insistance, je les suspecter de vouloir sonder mon esprit, mais jetait trop obnubilé par la ressemblance des deux jeunes femmes. Elles étaient grandes et élancées, leur visage n'avait aucune trace des années. L'une d'elles était habillée d'un chemisé noir orné d'un corsage de couleur rouge bordeaux, en conclure le visage fin ainsi que sa pâleur, je mettais ma main à coupé que c'était la mère d'Ezequiel et Ellie. Pour la seconde jeune femme celle-ci possédé seulement une robe ample de couleur blanche, celle-ci était brune également, mais possédé des yeux plus clairs et sa peau était plus halé.

    J'observais un bref instant l'intérieur du château, celui-ci était vraiment magnifique, nous étions actuellement dans la salle principale, une grande table avec une vingtaine de chaises était postée sur la droite de la salle, la décoration comportait des tableaux, donc les visages de la famille pain du même peintre... en conclure la signature qui les ornais, les coups de pinceau était tout identiques également. Les meubles étaient en bois de chêne sculpté à la main, orné de chandelier en or. Je continuais à détailler les alentours. Mais un élément perturbateur m'en empêcha. Me donnant à peine l'occasion de saluer d'un bref signe de tête et d'un bonjour au vampire du manoir.

    - Tu viens Gaby, je vais te montrer ta chambre.

    Tout en me faisant signe de la suivre. Je ne me fis pas prier pour la suivre, l'ambiance me donna froid dans le dos, imaginez une famille que de vampires.... si j'avais confiance en Ezequiel et ça sœur, sa famille c'était toute autre chose. Je montai les escaliers qui se situent sur la gauche de la pièce et me retrouvaient à présent au deuxième étage, le couloir était long, mais pas trop large pour sa longueur. Comme précédemment des tableaux étaient accrochés. Des portraits . Je supposé que cela étaient leurs ancêtres. Il y avait également des paysages. Quelques petits meubles étaient situés en dessous des tableaux faisant office de soutiens à des chandeliers. Ellie s'arrêta soudainement, mais moi tête en l'air je continuer ma marche, c'est quand elle se mit à rire que je repris le fil de mes pensées.

    - Oh désolé, j'étais ailleurs.
    - J'ai remarqué.
    - J'espère que l'endroit te plaît.
    - C'est sublime.
    - C'est ta chambre, je te laisse t'installas...
    j'entrai dans la pièce et je restai émerveillé devant la pièce lumineuse qui m'était offerte.
    - Oh j'oubliai, tu es juste à côté de la chambre de mon frère. Me taquina telle, avant de fermer la porte de ma chambre.
    J'allais protester, mais Ezequiel entra dans ma chambre ..Me bloqua dans mon élan.
    - Mon père désire te voir.
    Me lança'-il d'une voie neutre avec une touche d'amertume.
    - OK, je vais aller le voir alors.
    Je me dirigeai vers la porte, mais celui-ci me bloqua l'accès à la porte.
    Je soupirai d'agacement, mais ce ne fut pas assez pour le dissuader de polémiquer.
    - Je m'excuse, pour hier, j'aurais dû t'avertir que j'étais mariée depuis le début.
    - OK c'est ta vie pas la mienne, tu fais se que tu veux.
    Je commencer vraiment à saturer et je ne savais vraiment pas sur quel pied dansé avec lui, un coup on n'était proche, puis deux secondes plus tard, un fait... fessait que nous l'étions plus. Ma réponse apparemment ne fut pas satisfaisante, car il me bloqué à présent la porte pour que j'évite de sortir.
    - Tu veux quoi ? Que je t'excuse ? Pourquoi pour avoir une femme ?.
    Ma réponse ne fut pas celle qu'il attendait hélas, ma voie resta remplie de colère.
    - Tu es énervée après moi, serais-tu jalouse ?
    - Ben voyons, je plain ta femme pour à avoir à te supporter.
    - Ben voyons.... Je savais très bien où il voulait en venir et à quoi il faisait référence.
    Je ne pus m'empêche de sourire, quand mon regard croisa le sien, il avait vraiment ce dont inouïe de me faire sourire, alors que j'étaie sensé être toujours énervée par la situation.
    - J'aime mieux ça...
    Je ne fis aucun commentaire sur ses dernières paroles, pour éviter encore un combat verbal. Il dégagea enfin la porte pour me laisser passé, j'étais suivie de près par Ezequiel, qui m'accompagna directement au bureau de sont père qui se situer au même étage que le notre.

    Celui-ci frappa à la porte. La voie de son père raisonna dans la pièce, nous laissant le champ libre pour entrée. Je fus surprise de voir que le vieil homme ressemblait beaucoup à son fils ainé. Celui avait la même forme de visage et laissé voir sa position hiérarchique par sont imposante présence hautaine. Les traits du visage du vieil homme étaient sévères, mais en nous voyant entrées celui-ci devint plus lumineux. Un autre point en commun fit sont apparition ont pouvait voir les émotions de cette personne passé sur sont visage....semblable à celui de sont fils. Ses cheveux gris et longs étaient attachés en queue de cheval derrière lui, possédant une tunique de couleur rouge, j'avais l'impression d'avoir affaire à "Merlin l'enchanteur" en personne. Je jetai un bref coup d'œil à son bureau qui avait la même structure que ma chambre à quelques points. Les membres était tous du même bois, sont bureau contenais de nombreux dossier posé en vrac, je me demander à l'espace d'une seconde à quoi consister c'est fiches.

    Il m'invita à m'assoir devant sont bureau ou était posté deux chaises qui devaient daté de l'antiquité, ainsi de deux grandes armoires de chaque coté de la pièce, en dessous du bureau ont pouvait apercevoir un tapis de couleur. Un big- ben était posté juste sur le coté gauche, ou je pouvais voir qu'on entamé le début de l'après-midi. Il observa son fils et moi à tour de rôle, dans le silence, je ne pus m'empêcher de regarder Ezequiel d'un air inquiet. Celui-ci me rassura en frôlant ma main un bref instant. Le vieil homme qui avait finalement finis sont inspection demanda par la suite à sont fils de quitter la pièce, Ezequiel ne fit pas attendre les ordres de sont père et sortie de la pièce en fermant la porte.

    - Donc, c'est vous la femme qui fait perdre la tête à mon fils.
    Me déclara le vieil homme avec un sérieux à vous glacer le sang.
    - Comment ça ?
    - Faut vraiment être innocent pour ne pas voir la tension qu'il y a entre vous deux.
    Je gigotai dans mon siège, me sentant mal à l'aise.. Je décidais donc de faire l'innocente, comme dit précédemment. Sont père était donc très perspicace. "Puis bon comme si j'allai l'écouter le vieux papi . Je fait se que je veux .. non pas avec mes cheveux... mes avec sont fils"
    - Je ne vois vraiment pas de quoi vous voulez parler.
    Le vieil homme éclate d'un rire franc, pour ensuite me rétorquer.
    - Oh, que si vous le savez ... peu importe, faites en sorte que rien ne se passe entre lui et vous. Je ne voudrais pas que la guerre des deux familles reprennent. Cela dit mon fils est obstiné à vous protéger, donc vous serez la bienvenue chez nous.
    - Je vous remercie... de m'offrir l'asile.
    Avouai-je embarrasser par cette conversation.
    Le vieil homme m'observa un temps, puis reprit.
    - Vous venez donc du vortex, à ce que mon fils m'a raconté ?
    - C'est exact !
    - Donc, mon frère n'était pas si fou que ça. Et les prédictions étaient donc vraies.
    - Quelle prédiction ?
    - Une concerne notre monde, la deuxième vous et mon fils, mais je n'en c'est pas plus sur les sujets de celle-ci. Je sais également qu'il y en a une troisième, mais je n'en est pas eu vent.
    Les paroles du père d'Ezequiel me laissèrent perplexe. Je ne savais vraiment comment réagir fasse à ça, me voyant soucieuse, le vieil homme ajouta.
    - Je sais très bien que vos choix dans ce monde seront les bons.
    Avant de renchérir..
    - Je ne vais pas vous occuper plus longtemps, ma fille me demande et apparemment un curieux derrière la porte vous attend.
    Je le remerciai une seconde foi et me leva pour sortir de la pièce. Je ne savais pas quoi en pensée de cet entretien, si cela était positif ou négatif. En fermant la porte, je me rendis compte que le petit curieux était autre qu'Ezequiel qui faisait mine d'entrer dans sa chambre et referma la porte. Génial, monsieur écouté à la porte maintenant, comment rester calme avec ce vampire ...."acheté vous des calmants".

    Je me dirigeai vers ma chambre, je n'avais vraiment pas envie de bouger cette après-midi. Je c'est pas se que m'attendais les jours futur, mais je ne préférer pas y penser. J'entrais dans ma chambre où je remarquai pour la première fois la décoration de ma nouvelle chambre, le lit un superbe lit à baldaquin, en parfait accord avec la décoration de la chambre. Une salle de bain était juste à côté, une baignoire s'y trouvait avec les toilettes et un lavabo. Yahou je me demandais encore s'il avait l'eau et électricité ... mais se fut de faut espoir. Un meuble en bois se situer à côté de la baignoire, je jeter un bref coup d'oeil à l'intérieur de celui-ci pour y trouver des serviettes ainsi que des gants pour la toilette. Je poussai un gros soupir de soulagement, je me dirigeais vers ma chambre observant les alentours comme un bébé chien qui découvrait sont nouveau chez soi. J'ouvris la penderie et découvrir un tas de vêtements pour femme, robe ..Pantalon, pull .. Suivant les gouts de madame. Je refermer les portes de celle-ci et me demanda comment cela se faisait que deux modes différentes cohabiter dans cette armoire. Une moderne comme je l'était et la seconde gothique. J'allais devoir poser des questions à Ellie sans aucun doute.

    Je m'allongeai enfin sur le lit, mes membres me faisaient tellement mal qu'au contact du lit cela me fit un bien fou, il me manquer plus que le massage et c'était parfait. Mais bien sûr... le massage ont pouvait y faire, une croie, dessus. Je passais des heures à pensé sur tous les événements passés, il me fallait à tous pris le livre du bibliothécaire pour que je sorte de ce cauchemar. Ezequiel me faisait complètement perdre la tête, il faillait vraiment que je prenne mes distances. Entre le dire et le faire, c'était deux choses différentes. Les Illuminaty's me bloquait à chaque avancement et je ne savais vraiment pas comment m'en éloigné le plus possible. Pour pourrir la vie des gens, ils étaient forts. Malgré cela, la rencontre avec le métamorphe avait était un moment fantastique dans une journée lamentable. Je me demandais toujours si j'allais le revoir. J'attendis les pas d'Ezequiel allé et venir dans la pièce mitoyenne, quelle vaine, la chambre juste à côté de celle du couple, de quoi vous faire gémir de dégout.

    - Pense moins fort !!!! Cria Ezequiel dans la chambre d'accoté.

    Qu'elle veine dans un manoir rempli de vampires qui pouvait lire dans les pensées d'autrui, de quoi vous faire déprimer . Votre jardin secret révélé au grand jour.

    - Tu n'a pas qu'à pas lire couillon !! répondis-je le sourire aux lèvres.

    Je réussi à entendre un bref un étouffé de celui-ci, se qui me rendit le sourire pour la journée. J'étais vraiment dans la galère, le père de mon vampire refuser toute attirance entre lui et moi. Ezequiel qui ne m'aidait pas dans cette tâche, et surtout le fait d'essayer de s'éloigner de lui .. Alors que sa chambre était juste à côté de la vôtre. Mon cœur se serra, mais décida de penser à autre chose le plus rapidement possible. Je passais des heures à écouté les vas et viens ses pas, celui-ci avait l'air inquiet pour je ne c'est qu'elle raison. Sa femme ? Moi ? Sa famille ? Je penser à un tas de schématique possible. Mais cela fut dur de décrocher mes pensées.....C'était affirmatif j'étais tomber amoureuse d'un vampire marié.

    Spoiler:
    La lumière du soleil venu chauffé mon visage, mon cœur s'accéléra d'un coup me provoquant un réveil assez brutal, je mis un moment avant de reconnaitre l'endroit ou je me situais, je pris mon courage à deux mains et essayé de me lever, je poussai un bref cri, mes muscles était toujours endoloris et cela commencer vraiment à bien faire. Je me dirigeais vers la fenêtre pour me rendre compte que c'était le matin, je venais encore de dormir plus qu'il ne fallut. J'enlevais ma veste tous en allant me chercher quelque vêtement propre, qui se trouvait dans la penderie qui se situer en fasse du lit. Je pris un pull assez large ainsi qu'un pantalon en toile. Puis me dirigea vers la sale de bain, fermant la porte à clef, je fis chauffer l'eau pour me faire la laver. Ma toilette faite, je me mis le pull qui allait à la perfection, il me scille la taille tous en restant assez large pour être libre de mes mouvements.

    J'enfilais par la suite le pantalon qui m'allait également, ont aurait crus qu'ils avaient étaient fait sur mesure. Je me regardai dans le miroir qui se situer dans la salle de bain, le pull était gris et assez long pour cacher mes fesses, tendit que le pantalon était noir et allé parfaitement avec mes bottines à talon haut. Je sortis de la salle de bain et me dirigeais vers la porte de ma chambre, mais le plateau du déjeuner avait était posé sur une table avec les couverts " au déjeuner du jour pain beurré et du lait dans un bol génial". Je ne me souvenais pas d'avoir eu de la visite. Surement qu'il avait était déposé quand j'étais dans la salle de bain. Je ne cherchai pas à comprendre très longtemps et mangea mon déjeuner assise sur une de mes chaises qui se situent juste à côté du meuble.

    Le déjeuner engloutis, je sortis finalement de ma chambre, j'écoutai le peux de bruis qu'il y avait et en concluais qu'il y avait peux d'âme qui vivait aujourd'hui. La chambre d'Ezequiel avait l'air d'être déserte, aucun bruit ni -sortie, je décidais donc de sortir faire une promenade matinale "histoire de m'habituer au coin". Je me dirigeais vers le premier étage, et je me surprise à attendre aucun bruit également dans cet étage là, ils devaient tous être occupé dans leur affaire. Je pris la direction de la porte, mais un regard pesant se fit sentir ... je savais exactement qui c'était et surtout qu'elle remarque allé-t'il faire, je décidais cette fois de le prendre en vitesse.

    - Bonjour et oui je ferais attention et oui je reviendrais assez vite ... ça te va ? lui dis-je tout en me retournant pour faire face au regard noir d'Ezequiel.
    - Tu apprends vite.... Ça me va. Tous en me lançant un grand sourire.
    - Mal poli ...
    - Honte à moi ! me dit t'il avec un sourire taquin.

    Eh oui l'élève commençait à surpasser le maitre, j'étais assez fière de moi, jusqu'à que j'ouvre la porte et me retrouva face à face avec mon beau métamorphe. La je me douter que tout allé déraper avec Ezequiel et moi. Et comme je le sentais il fut juste une affaire de quelques secondes et la réaction ne se fut pas attendre. En deux minutes il se retrouva derrière moi, lança un regard glacial au jeune homme, qui... lui le défier du regard. Je me douter que ma journée allée être aussi mouvementé que la précédente.

    - Heu salut ... comment tu as su ou me trouver ? lançai-je étonné au jeune homme.
    Celui-ci allé répondre, mais Ezequiel le coupa
    - Oui j'aimerais bien le savoir également.
    Automatiquement, je lui écrasai le pied, mais cela eu l'effet inverse, cela le fit sourire plutôt qu'autre chose. "Ce mec me déprimait ".
    - Je vous est suivis tous simplement.
    Répondit celui-ci, le plus naturellement possible, tout en continuant de défier Ezequiel du regard. Si celui-ci voulait faire perdre le total contrôle du vampire il était en bonne voit.
    Ezequiel poussa un grognement, que je ne lui connusse pas jusqu'à maintenant "serait-il jaloux ? ".
    Mais cette fois-ci je ne lui en voulais pas totalement, le jeune homme venait de le provoquer et lui tenir tête..En plus dans sa propre maison.
    - Et pourquoi cela . Répondis-je étonné.
    - Car, je voulais m'assurer de te revoir.
    dit-t'il cette fois-ci en me regardant dans les yeux. J'étais à deux doigts de rougir, mais Ezequiel me rappela qu'il était là en me tapotant dans le dos. La situation devenait étrangement pesante pour moi, mais mon beau métamorphe, s'en rendit compte et m'en sortit aussitôt.
    - Je croyais bon de venir te voir et de te proposer de passer la journée avec moi.
    Celui-ci passa son regard de Ezequiel à moi et me fixa intensément. Je dus me faire violence pour lui répondre clairement et surtout ne pas me perdre dans ses yeux couleur océan.
    - J'en serais ravie.
    Ezequiel cette foi-ci me pinça le dos, m'extirpant un petit cri de surprise et de douleur "quel salop", je me retournai et compris à sont regard que sa ne lui plaisait pas. Et j'en avais que faire, Ezequiel avait une femme et devait s'occupe d'avantage d'elle que de moi, donc j'essayai de lui faire comprendre par sous attendus.
    - J'en connais d'autres qui devrait faire pareil avec sa femme.
    Je décidais de ne pas me retournais, car je savais très bien se qui allait m'attendre. Je pris la porte des mains d'Ezequiel et la ferma tout en le regardant avec un grand sourire.
    - Fais attention à toi. Me murmura le vampire avant que je referme totalement la porte.

    Le regard d'Ezequiel était resté stupéfiant, la situation venait de lui échapper des mains. T'en qu'à moi, j'avais décidé de m'éloigner de mon vampire un maximum même si voir celui-ci avec sa femme me tuer petit à petit. C'était le seul moyen de m'écarter de lui et de continuer ma vie de mon côté sans me faire trop de dommage émotionnel. Le métamorphe m'observa quelques secondes le temps que nous marchions le long de la plaine rocheuse. Et celle-ci était d'une beauté à couper le souffle.

    - Tu ne m'as toujours pas dit ton prénom ! dit-je outre.
    - Et toi le tien. Répondit-til avant de renchérir.
    - C'est Dante.
    Je le regardé étonné, et cela le surpris ..
    - Pourquoi cet air surpris ?
    - Ça existe comme prénom ça Dante ?
    - la preuve que oui.
    - Et toi alors ? C'est quoi ton fameux prénom ? que je puisse revenir te voir et te demander.
    - Oh tu comptes revenir me voir ?
    - Si tu le désires bien sur.
    - J'en serais ravie....
    Laissant ma phrase en suspension quelques secondes, je rêvais ou le jeune homme était en train de me draguer ouvertement ? En tout cas, cela ne me déplaisait pas au contraire.
    - Mon prénom c'est Gabrielle !
    - Enchanté. Me dit t'il tous en me regardant avec soutenance et un sourire séducteur.
    - De même .. dit je avant de riposté avec un grand sourire. "c'est bon j'ai un fan"
    - Ça t'arrive souvent de suivre les jeunes femmes ? demandai-je étonné.
    - Non ... seulement les belle jeunes femmes rencontrées lors d'une nuit de pleine lune.
    - Il y en n'a beaucoup ? demandai-je surprise.
    - Non que toi à vrais dire. M'avoua Dante.

    Dante me demanda de le suivre, se que je fis avec hésitation, je n'était pas trop sur de la personne qu'il était... même s'il était très séduisant, je préféré rester sur ma défensive pour évitée encore une situation comme les précédentes. Il sut surement s'en apercevoir, car il me prit par la main, me demandant de lui faire confiance. Je le suivis jusqu'à une petite serre rocheuse, je découvrais avec stupeur ....que celui-ci avait tous préparé pour le repas du midi. Tous étaient mis dans un sac et cachés sous un rocher. Mo regard surprise et stupéfaite le fit rire.

    - Et oui je pense à tous.
    - Et si j'avais refusé ?
    La question ne l'étonna guerre, sa réponse fut rapide...a croire qu'il savait d'avance se que j'allai dire.
    - Je serais repartie... et j'aurais mangé le repas seul ...hélas.
    M"annonça t'il d'une voix triste et mélancolique.
    - Ça t'est déjà arrivé n'est-ce pas ?
    - Hélas oui.
    - Bah elle c'est pas se qu'elle à manqué.
    Lui répondis-je, en espérant que cela puisse lui remonte le moral, cela me rendit morose de voir la mélancolie le gagner. Devenais-je trop sensible ? Où aurai-je de l'affection pour lui malgré le peu qu'on est discuté ensemble ?
    - C'est de l'histoire ancienne

    Me dit t'il tous en sortant un linge du sac. Je me poussai de quelque mettre pour que celui-ci puisse mettre la couverture sur le sol, puis m'asseyais dessus tous en regardant les alentours. Nous étions assez loin du château, mais pas assez pour ne plus l'avoir dans notre champ de vision. Dante s'assit à côté de moi, le temps d'observer le paysage magnifique, je me rendis compte également qu'une petite source d'eau était juste en face de nous, je ne l'avais même pas remarqué jusqu'ici.

    - Dit moi je peu te posé une question indiscrète ?
    Curieuse, je lui fis un signe de tête, lui affirmant qu'il avait carte blanche.
    - Il y a quoi exactement entre toi et le vampire ?
    Cette question me fit soupiré, entre lui le père d'Ellie et elle-même, je commencer à saturé de ses questions sur lui et moi. Comme s'il y avait quelque chose..." de toute façon "
    Il sentit mon mécontentement, car il se ravisa directement.
    - Tu n'es pas obligé de répondre bien sûr !
    - Il y a rien, il est juste ... un peu trop protecteur. "voir chiant"
    - Possessif tu veut dire .. À ce train là il va te surveiller sur tous ton entourage .. et même en dormant.
    - Il à pas intérêt déclarai-je énervé.
    - Sujet sensible ?
    - Assez ... hélas.
    Il hésita un moment ... pour finalement posé la question qui le turlupiné.
    - Tu en es amoureuse n'est-ce pas ?
    Je rester un moment sans rien dire, que pouvais-je dire ? Aimer un vampire marié ? "pfff la poisse"
    - Je ne sais pas à vrais dire .. Je suis dans le blackout total... J'essaye de prendre le plus de larges possible, depuis que je sais qu'il à une femme.
    - Quoi il te l'avait pas dit ...
    - Non ..
    - Quel crétin ...Je tâcherais de te le faire oublié. On ne fait pas souffrir une aussi jolie jeune fille. Le tout dit avec un grand sourire
    - Serait-tu en train de me draguer ? dit-je surprise.
    - Peut-être. Répondit-t'il du tac au tac.

    Celui-ci me fit sourire, je ne pouvais pas nier qu'être draguer était plutôt flatteur et puis être avec Dante était tellement relaxant que j'en venus à oublier les vampires pour la journée, il était le seul à pouvoir me faire décompressé loin de ceux-ci.

    Spoiler:
    Je passais toute ma mâtinée avec Dante. Le séduisant jeune homme était obstiné à me faire la cour et à me connaitre davantage, j'essayais de contourner la situation quelquefois, mais rien n'y fit. Nous mangions le midi ensemble, il avait amené dans son sac, des fruits et également du jambon et du saucisson. J'en revenais toujours pas du fait que le métamorphe, mais suivis jusqu'à la demeure d'Ezequiel pour me connaitre, je me demandais encore se qui pouvait caché derrière tout ça. Mais l'heure n'était pas aux suspicions et j'avais décidé de passé ma journée en bonne compagnie sans qu'il y soit quelque chose qui vient faire dérapé se pique-nique. Mais ma résolution faite vite de courte durée, quand je vis l'arrivée d'Ellie au loin.

    - C'est la femme du vampire ?
    Me demanda Dante hésitant.... avec une tonalité assez basse, pour que celle-ci ne puisse pas l'entendre.
    - Non c'est sa soeur... et ça sens le coup fourré. Répondit je de la même manière.
    Dante ne broncha pas un mot à l'arrivé de la demoiselle et se fut quand celle-ci posa le regard sur Dante que je compris de suite l'intérêt qu'elle lui portait. "Notre petite Ellie était donc attirait pas mon métamorphe"
    ..Sauf.. Que je me demandais si c'était réciproque.

    - Bouh ! me fit la jeune vampire avec un grand sourire.
    Mon regard se porta sur Dante et celui-ci compris très vite, que nous allions finir la journée à trois et non en tête à tête.
    - OK me fit t'il avec un sourire au bout des lèvres.
    Je fit mine de demander à Ellie de s'assoir près de moi, et elle ne se fit pas prier.
    - Oh pardont .. qu'elle mal poli.. dit je avant de les présentés l'un à l'autre.
    Je regardais Ellie intensément, mais quand elle se retourna pour me faire face, les questions allé fusaient.
    - Quoi ? Pourquoi tu me regardes comme ça ?
    - C'est ton chiant de frère qui t'envoie ?
    Je lui posai la question cash, ce qui lui provoqua un rire bruyant.
    - Non, il est occupé à balader la chèvre dans les pâturages du château.
    Je ne pus m'empêcher de sourire quand celle-ci me lança son sarcasme à l'égard de sa belle sœur le plus naturellement possible.
    - C'est qui la chèvre ?
    Demanda Dante l'air étonné.
    - Sa belle soeur... répondis-je calmement.
    - Quelle représentation charmante.
    - Oui bah ... tu cohabiterais avec elle .. Crois moi que tu affirmerais que la représentation est identique.
    Répondit Ellie avec un sérieux sévère. Je ne pus m'empêcher de regarder Dante à ce moment-là pour regarder sa réaction, celui-ci resta silencieux et décrocha un bref sourire, il était assez difficile de voir à quoi pensé le jeune homme.. Et s'il était attiré par la jeune femme.

    Ellie se rendit vite compte de ce que j'étais en train de faire et me mit un bref coup de pied dans ma chaussure.
    OK... le message était passé et je compris que j'étais loin d'être aussi discrète que je le pensé. J'étais nulle dans ce domaine là, mais les intentions étaient bonnes. Si je pouvais lui être utile à la demoiselle, je serais ravie de l'aidé... même si à la base monsieur me draguer ouvertement. Je préférer rester seule jusqu'au moment ou je pourrais rentrée chez moi, je me voyais mal devant le vortex ... bloqué à faire un choix ... repartir pour retrouver ma mère ou rester ici avec l'homme que j'aime, je ne voulais pas avoir affaire à ce genre de situation. Je m'en voudrais dans les deux cas. Encore fallait-t'il que je retrouve ce vortex....fallait vraiment que je reparte voir se bibliothécaire. J'espérai simplement qu'il ne lui soit rien arrivé durant notre absence, sinon j'étaie vraiment dans le caca. Ce bouquin était vraiment l'unique porte de sortie que j'avais, fallait que je me rende là bas dans les plus brefs délaie, en espérant pouvoir me débarrasser du couple de cinglés qui m'entouraient et surveillé mes faits et gestes. Je chercher une idée lumineuse, mais Ellie me fit vite revenir sur terre.

    - Quelle grande rêveuse, notre Gaby.
    - Tu as lu dans mes pensées .. c'est ça !! l'accusai-je avec un grand sourire.
    - Non pas cette fois-ci.
    - Et puis non je rêver pas !!
    - Tu réfléchissais à quoi alors ?
    Ellie fit les gros yeux .. Elle ressemblait beaucoup à un poisson-lune.
    Je ne pus m'empêche de rire en voyant sont expression du visage, cette fille était unique dans sont genre.
    - Tu aimerais le savoir hein ... bah tu ne le seras pas .. t'avais qu'à lire.
    - Tu n'es pas drôle. Me dit telle tout en me lançant le saucisson, que je rattrapai avec rapidité.

    Tendit qu'Ellie est moi nous nous observions avec un grand sourire aux lèvres, Dante en profita pour m'attirai vers lui et me prise dans ses bras. Je ne bougeai pas, regardant Ellie d'un air surpris, celle-ci leva les yeux au ciel, avec un sourire en coin. La voie d'Ezequiel et de Caroline venait heurter mes oreilles, je comprenais maintenant la réaction de Dante. " Et un geste de possessivité et un .."Celui-ci savait paré pour une provocation pour la seconde fois. Je décidais de ne pas me mêler de leur histoire, même si j'étais la première concernée.

    Ellie ne fut pas très surprise, quelque chose me disait qu'elle avait très bien compris la situation, ou que tous simplement elle venait de sonder nos esprits. Ezequiel arrivait vers nous, tenant sa femme par la taille, avec un air narquois. Mais sont regard changea du tous au tous quand il me vit dans les bras du métamorphe. Dante ne put s'empêcher de lui faire un grand sourire, d'où la tonalité amère d'Ezequiel quand il prit la parole.

    - Tiens donc !
    - Tiens, tu sors, ta biquette !
    Riposta sa soeur de la même tonalité.
    - Ellie ! cria son frère irrité.
    - Bah quoi c'est pas ma faute si tu aimes ce genre d'animaux !
    - Toi faudra qu'on parle ce soir.
    Tendit que femme lui jetais un regard noir, lui me jeta un bref coup d'oeil pour finalement me rétorquer.
    - Tiens j'ai écouté ton conseil... faudrait que tu te mettes à écouter les miens non ?
    La répartie d'Ezequiel ne me plus guère et à Dante également lui provoquant un grognement lourd. Je me retournai pour constater que les yeux de mon nouvel ami avaient changé de couleur, faisant place à du jaune ambré.
    Je ne pus m'empêcher de répondre à la remarque d'Ezequiel.
    - À la différence de toi, je n'écoute personne et ne laisse jamais dicter ma conduite par autrui.
    Je faisais référence cette foi-ci à sont mariage arrangé, toutes les personnes présentes comprises très bien mon allusion .. À part Dante qui ne connaissait en rien la situation d'Ezequiel. Cette fois-ci j'avais encore fait plus fort que la foi précédente et m'en rendu compte à l'expression du visage de sa soeur "oups boulette". Celle-ci resta figée.. et je sentais que j'allais encore m'en mordre les doigts pour un moment.
    Ezequiel décida de ne pas en rester là cette foi-ci et m'enfonça de plus belle.
    - Malheureusement .. On n'a pas tous le chois d'en faire qu'à notre tête.
    Je venais effectivement de toucher un point sensible, mais je ne laisserais personne me parler de la sorte.
    - On à toujours le choix souvient t'en à l'avenir ...
    - Je ne pense pas.
    Pour lui sa situation était comme cela, car il n'avait pas eu d'autre choix que d'accepté la proposition de sont père, sous peine de guère entre deux lignées vampiriques et de succession. Mais moi j'en pensé pas moins, il aura était possible par n'importe qu'elle autre moyen d'arrêter cela.
    - Et souviens-toi également qu'on ne peut toujours avoir raison. Ajouta t'il avec un regard sévère.
    J'allais me lever pour lui mettre une bonne bouffe dans le visage, mais Dante fit le nécessaire pour me bloquer.

    Ezequiel me regarda un bref moment le regard ailleurs, je crus même à une fraction de seconde y trouvé des larmes, mais en vin. Sont visage était dès plus neutre, il nous souhaita malgré ça une bonne fin de journée et disparu avec sa compagne. Ellie me regarda un bref instant, puis le regard se porta finalement sur Dante.

    - Je suis désolée, mon frère ... est désorienté depuis quelque jour. Avoua Ellie d'un air gêné.
    Dante lui fit un signe de tête en signe de compréhension.
    - Bon je vous laisse, je dois aller discuter avec mon frère.
    Je décidais de rester encore quelque temps dans les bras de mon nouvel ami, essayant de ne pas trop pensé à se qui c'était passé. Mais hélas .. c'était incontournable.
    Dante resta collé contre moi, posant sa tête sur la mienne en signe de compassion.
    - Quoiqu'il en soit pour vous deux.. Ce mec est dingue de toi...
    - Il est surtout trop protecteur et taré oui ... je laissais ma phrase en suspension pour éviter de continuer ma phrase éternellement. Dante ne put s'empêcher de rire.
    - Bon, je te ramène avant que le vampire me saute au cou pour t'avoir kidnappé deux heures de trop.
    Je ne pus m'empêcher de réprimander un rire chaleureux, celui-ci avait le don de me faire rire. Nous rangions le tous dans le panier de Dante et Il me raccompagna devant le pied de la porte du château, ou je pouvais attendre d'ici la voie d'Ellie et d'Ezequiel monter.
    - Je suis désolée pour ça.
    - Je comprends, ne t'inquiète, pas....tu serais partante pour une balade dans la forêt demain ? Bien sûr... sans les vampires cette fois-ci. Ce n'est pas que je ne les aime pas, mais je préférerais te parler seule.
    Me parler seul ? Pourquoi voulait t'il discuter seul avec moi ? J'étais partie pour fabuler encore une fois, mais attendit un gros fracas dans le château, dont je m'empressai de répondre pour aller jeter un coup d'oeil là-dedans.
    - Pas de problème.
    - Vers la même heure ?
    - ça marche répondit-je.

    Celui-ci m'embrassa sur le front, tandis qu'il prit la direction de la forêt, moi je me précipitai dans le château. J'ouvris la porte à grande volée et allât au deuxième étage à toute vitesse pour entendre des cris et des flots de paroles qui provenait dans le chambre d'Ezequiel. Ma chambre étant mitoyenne, je rentrai donc dans ma chambre et m'essayas sur mon lit, la voix de sa femme résonna dans leur chambre, j'assistais à une dispute du couple et le sujet de conversation ... c'était moi. Sa femme n'appréciait pas le comportement de son mari et je comprenais parfaitement, car moi non plus je ne le supportais pas . Ezequiel se rendit compte de ma présence, car celui-ci reporta la conversation au lendemain. Je jeté un bref regard par la fenêtre et me rendit compte que la nuit était tombée. Je me demandais bien ce que Dante voulait me dire exactement...je décidai de ne pas trop me prendre la tête avec la réponse. Je m'allongeai en essayant de ne pas penser à demain et surtout à Dante, entouré de vampire qui pouvait lire dans les pensées, même à distance me mis le froid dans le dos. Un coup de fatigue me tomba dessus, pensée à tous à me rendait dingue et me fatiguer par la même occasion. Sans m'en rendre compte, je ratai encore un repas et m'endormis sur mon lit.

    Spoiler:
    Aujourd'hui était un grand jour... Enfin, je passais encore une de mes journées avec Dante, car celui-ci avait une chose importante à me dire. Celui-ci étant obstiné à me draguer, je me demander si cela avait un lien, quoi qu'il en soit j'adorais sa compagnie plus que celle d'Ezequiel en ce moment. Je m'étais levée assez top, pour avoir le temps de me préparer et prendre mon petit déjeuner à temps, je n'avais eu aucune visite des protagonistes vampiriques et c'était pas pour me déplaire, vu la tournure qu'avait pris les choses. Me tenir loin d'Ezequiel était ma principale préoccupation ainsi que mes journées avec Dante, certes il faillait aussi que je médite sur le fait de rejoindre mon bibliothécaire préféré, sans qu'Ezequiel sans rende compte ...tache un peut moins facile.
    Mais, c'était le seul moyen pour que je rentre définitivement chez moi. Je cherchai du regard la pendule qui se trouvé juste au dessus de ma penderie, mais le tintement de la porte d'entrée venait d'affirmer l'heure qu'il était supposé être. Dante devait m'attendre en bas, je ne le fis pas trop attendre et pris ma veste qui était posée sur la chaise, sortant de ma chambre dans la volée et me dirigeant directement au premier étage d'un pas accéléré, de peur qu'un vampire pas content ramène sa fraise une troisième fois.

    Je descendis les escaliers rapidement, mais je vis avec stupeur Ezequiel en pleine conversation avec Dante ...et qui plus est une conversation calme "punaise ces noël". Je me demandais de suite si je n'étais pas dans un rêve et me pinça le bras pour avoir une confirmation. Ezequiel ne me fit aucun sourire à mon arrivé, je compris assez vite qu'il se contrôler et essaya de ne pas me tuer verbalement. J'étais étonnée du self contrôle qu'il faisait, j'avais une forte envie de lui lancer une pique pour voir la réaction de celui-ci. Mais je n'en fis rien "quel dommage" , je ne voulus pas mettre de l'huile sur le feu pour une banalité.

    - Ton rendez-vous est arrivé
    Le vampire parla d'une voie morte, sans vie, je me demandais bien ce qu'il avait pu dire à sa femme. Cela m'avait mis mal alaise de savoir que j'étais la principale source de conflit entre lui et sa femme. Je ne sus quoi répondre et s'en rendit vite compte, car celui-ci se força à me sourire .... bingo il avait lit dans mes pensées, j'en mettais ma main à couper.
    - Merci
    Je m'avançai vers mon rendez-vous, tendit qu'Ezequiel partie de sont coté sans bronché un quelconque mot.
    Dante me regarda étonner, je haussai les épaules pour confirmer mon étonnation . Les yeux de Dante étaient toujours aussi magnifiques, on pouvait s'y perdre pendant des heures entières. Je me surprise à pensé à lui ainsi qu'à Ellie.. Et en y pensant, une touche de jalousie fit place "c'est bon je deviens chèvres avec ses mecs". Comment pouvait ton s'attacher à deux personnes en très peux de temps ? Je me surprise moi-même.
    - On n'y va ?
    Dante me regarda avec un grand sourire aux lèvres, je me demandais toujours ce qu'il voulait me dire. Il me tendit son bras que je pris avec grand plaisir. Nous voilà bras dessus et bras dessous, tous en se dirigeant vers la foret. Tendit que je sentie derrière nous un regard pressant. Je ne me retournai pas... voulant évité qui que ce soit pour le moment à par Dante, je voulais passé une agréable journée sans .... vampire.

    Nous arrivions enfin dans la forêt, depuis mon arrivé je n'arrêter pas de passé par les forêts et je commencer en avoir ma claque. Des forets par ci ....des forets par la ... et une ville de paysan faillait bien que je râle un peut je n'avais pas eu l'occasion de le faire jusqu'ici. Je me demandais encore ou le métamorphe voulait m'amener, le suspens étant trop grand je ne pus m'empêcher de demander.
    - Où allons-nous ?
    Dante ne me répondit pas et me fit juste un sourire en guise de réponse, je commençais à avoir peur ... je me rendis compte que je ne le connaissais pas particulièrement et qu'Ezequiel avait raison sur un point, j'étais trop inconsciente . Dante du sentir ma peur, il me tira vers lui et me prise par les épaules, de manière à me faire comprendre que je n'avais rien à craindre de lui. Nous marchions quelques minutes encore, ce fut les crépitements de l'eau qui me confirma un point d'eau non loin. Nous, nous rapprochâmes de l'endroit et vis avec stupeur le magnifique endroit qui était caché dans le recoin de cette foret. Un immense lac était devant nous accompagné d'une cascade d'eau, celui-ci était tout entouré d'arbre de la forêt. Derrière les chutes d'eau je supposé qu'une grotte s'y cacher, ma vision était loin d'être super développée, mais cela était assez visible.
    - C'est mon endroit favori !
    Je regardai Dante, dont le regard s'émerveilla à la vue de la cascade.
    - C'est magnifique.
    Avouai-je avec stupéfaction.
    - Tu te souviens de la nuit ou tu es sortie du vortex ?
    Dante venait de changé de conversation , mon regard se figea...je crus un instant que mon coeur rata un battement, comment Dante pouvait t'il savoir que je sortais d'un vortex ? Je me tournai directement vers lui et l'observa avec un regard Hahuri.
    - Comment c'est tu que je viens d'un vortex ?
    - J'y étais.
    Je restai sans voix, comment pouvait t'il y être ? Je n'avais croisé qu'une ....Bestiole ....A part.. Si c'était lui la BESTIOLE.
    - Me dit pas que ...
    Je laisser ma phrase en suspend étourdi par l'aveu.
    - Oui... c'était moi
    Sont regard quitta enfin le paysage pour se portait sur moi.
    Je n'en croyais pas mes oreilles, Dante n'était autre que la bestiole qui m'avait sautée dessus en sortant du vortex, donc c'était ça un métamorphe. Prise de panique, je repris le trajet que nous avions fait pour rebrousser chemin, essayant d'évacuer ce fichu stress.
    - Je t'en prie .. n'aie pas peur
    Cria Dante, tendit qu'il essaya de me rattraper dans la forêt... je ne savais vraiment plus quoi pensé... Il me voulait quoi au juste ?.
    Je continuer mon avancer, que quelque chose me frôla et heurta Dante de plein fouet, l'envoyant valser contre un arbre. Je mis un moment avant de me rendre compte que c'était ... Ezequiel. Surprise je pus m'en pêcher de crier, quand je vis Dante à terre, essayant de se révélé t'en bien que mal.
    - Non ! Lui fais pas de mal bordel
    - Il ta fait quoi ce connard !
    Le regard haineux d'Ezequiel, me déstabilisa sur le coup.
    - Rien ! Putin
    - J'ai senti ta peur à deux kilomètres... et il ne t'a rien fait ?
    Me lança t'il stupéfiait avant de se ré-acharner sur Dante. Il le prit une foi de plus par surprise et le colla contre un arbre. Le soulevant de tous sont poids. Dante me regarda, voyant mon regard inquiet, il décida de ne pas bouger et de riposter... d'une autre manière.
    - Tu penses vraiment que je ferrais du mal à ma femme !
    La phrase de Dante percuta Ezequiel et moi de plein fouet .."Putain c'est quoi se bordel, il a fumé un joint c'est pas possible"
    Ezequiel lâcha d'un coup sec le métamorphe étourdi par celui-ci. Lui est moi restions sans rien dire pendant quelques secondes... encore sous le choc.
    C'est finalement Ezequiel qui m'obligea à réagir.
    Celui-ci s'était retourné vers moi avec un regard haineux et avide de colère.
    - Et tu m'en voulais, car je t'avais rien dit sur mon mariage ... tu en as fait autant. Me lança t'il avec rage.
    - Mais merde quoi , je suis sortie du vortex et deux secondes après je me suis fait attaqué par une bestiole, qui s'avérait être Dante.
    Je regardai directement Dante et ajout.
    - Sans vouloir te vexer.
    Celui-ci ne dit pas un mot, tendit qu'Ezequiel reposa sont regard sur sont ennemi.
    - Quoi le vampire .. Tu c'est très bien comment un métamorphe fonctionne quand ont sélectionné une compagne.
    - Pas moi. Rétorquai-je ahuri.
    Ezequiel resta devant lui à le fixer d'un regard noir.
    - Explique-lui, vu que c'est ta femme.
    Le regard de Dante se posa de nouveau sur moi, je n'arrivais pas à voir exactement ce qu'il ressentait actuellement.. Peut-être de l'embarras ou une chose similaire.
    - Je suis désolée je voulais te le dire en douceur... mais ton vampire à le dont de tout gâcher.
    Ezequiel poussa un grognement de mécontentement.
    - Quand tu m'as regardée sous ma forme animale. Une connexion... c'était fait entre toi et moi. Car une fusion de nos âmes s'est faite. D'où tes capacités de métamorphe. Nous sommes dorénavant lier. Chaque pleine lune les métamorphes s'accouplent, ceux n'ayant pas de partenaire c'est l'occasion pour eux de trouver leur compagne.
    - Et c'est ce qui est arrivé avec moi, c'est ça ?
    - Oui, je t'ai choisi comme compagne. Rares sont les humaines sélectionnées cependant.
    - Quelle aubaine que tu as ... Gabrielle
    La voie d'Ezequiel était remplie de dégout et de haine.
    - Il manquerait plus que ça soit pareil avec les vampires tien.
    Ezequiel eut l'air surpris de ma riposte.
    - Comment ça ?
    - Bah oué... Si après une morsure y à un lien, je n'imagine pas quoi ...
    Le regard d'Ezequiel s'illumina et le sourire qui s'étendait sur sont visage, ne valait rien qui aille.
    - À ton avis comment j'ai sus que tu avais peur ?
    - Connard ! répondis-je
    Celui-ci ne put s'empêcher de rire joyeusement à mon insulte.
    - Quoi il ta mordue ?
    Quand je vis les yeux de Dante changer de couleur, ainsi que sa mâchoire se comprimer.. Je sus que la réponse allée provoquer de sacré dégât. Mais Ezequiel... ce fut ce plaisir.
    - Bien sûr que je l'ai mordu ....On était dans une situation délic
    Ezequiel n'eut pas le temps de terminée, ça phrase que Dante l'envoya valse contre deux arbres. Sa rapidité me laissa sans voix, jusqu'à maintenant je n'avais vue que mon vampire bouger d'une telle rapidité. Mais Ezequiel ne se laissa pas faire et l'envoyais sur un arbre à sont tour, je me retrouvais avec deux mecs en plein top de testostérone. " la veine"
    - Occupe-toi de ton mari....Je m'occupe du mien.
    Je me retournais pour faire face à la femme d'Ezequiel.
    Je me demandais si elle avait suivi son mari et écouté toute la conversation. Je ne me fis pas attendre, avant que Dante puisse se remettre sur ses deux jambes je le bloquai pour éviter qu'il continue sa lutte. Je me retournai un bref instant, pour voir la femme d'Ezequiel essayer de le maitriser, mais en vin ... il la poussa violemment contre un arbre. Je décidai donc de m'interposai entre Ezequiel et Dante, celui-ci s'arrêta net devant moi tout à jetant un regard noir au métamorphe. Le regard du vampire se posa de nouveau sur moi, je ne savais vraiment pas à quoi il pensé, mais sont regard haineux devenu triste. Sa femme se tenait en retrait, mon regard se porta sur elle, ce soir ça allé chauffé entre sa femme et lui, le regard qu'elle lui lança ne me plus guère. Elle s'approcha et le tira par le bras, elle du se faire violence avant que celui-ci cède, tous en retenant mon regard.

    Je me retournai vers Dante et l'aidant à se relever.
    - Je suis désolée. Murmura t'il
    - Tu n'a pas à t'excuser.
    Sont regard se fit plus doux, j'admirais mon métamorphe quelque instant.
    J'avais de l'affection pour lui, mais de là à être sa compagne, je ne savais pas trop quoi en penser.
    - Il serait préférable que je ne passe pas te voir pendant quelques jours...le temps que tous ça se calme.
    Le métamorphe avait l'air anéanti et je ne savais vraiment pas quoi lui dire pour lui remonter le moral.
    Alors, je fis se que mon instinct me dicter de faire cette foi-ci, je me rapprochai de lui et le pris dans mes bras, chose que je faisais rarement. Celui-ci poussa un gros soupire de soulagement. Peut-être pensait t'il surement que je lui en voulais. Mais ce n'était pas le cas, je le plaignais plutôt qu'autre chose. Devenais-je empathique ?
    En y pensant de plus près j'aurais pu tomber sur pire comme compagnon. Je passai quelques secondes dans ses bras, pour une fois je me sentis en sécurité et alaise, j'étais bien avec lui...
    Celui-ci mis fin à notre enlacement tout en m'embrassa sur la joue.
    - Ne m'oublie pas
    - Ça ne risque pas.
    Me déclara t'il avec un sourire timide.. Que je ne le lui connaissais pas. Celui-ci s'enfonça dans la forêt petit à petit, mon regard le suivis jusqu'à qu'il ne puisse plus voir que l'ombre des arbres. Je n'avais aucune envie de rentrée, je me demander encore se qui allé m'attendre là-bas.






    merci beaucoup d'avance <3



    Roi

    Kiv'

    avatar
    Roi

    Masculin Âge : 23
    Messages : 36411
    Clés : 0
    Date d'inscription : 06/02/2007


    Profil

    Message par Kiv' le Dim 10 Juin - 10:33

    Bonjour.

    Ta demande est bien prise en compte.

    Un correcteur passera prendre ta commande le plus rapidement possible.

    Merci de patienter Wink







    Merci Linoa pour le Kit Love



    Guide du Royaume

    Ellebasi

    avatar
    Guide du Royaume

    Erudits
    Féminin Âge : 49
    Messages : 7162
    Clés : 4
    Date d'inscription : 18/02/2012


    Profil

    Message par Ellebasi le Dim 10 Juin - 11:31

    Bonjour Streamy,

    je prends en charge la correction de tes textes.

    A bientôt !




     



     








    Habitant

    streamy

    avatar
    Habitant

    Féminin Âge : 29
    Messages : 40
    Clés : 0
    Date d'inscription : 11/11/2011


    Profil

    Message par streamy le Dim 10 Juin - 14:52

    merci beaucoup <3



    Guide du Royaume

    Ellebasi

    avatar
    Guide du Royaume

    Erudits
    Féminin Âge : 49
    Messages : 7162
    Clés : 4
    Date d'inscription : 18/02/2012


    Profil

    Message par Ellebasi le Dim 10 Juin - 16:38

    En accord avec Streamy, les corrections sont suspendues pour deux semaines.




     



     








    Guide du Royaume

    Ellebasi

    avatar
    Guide du Royaume

    Erudits
    Féminin Âge : 49
    Messages : 7162
    Clés : 4
    Date d'inscription : 18/02/2012


    Profil

    Message par Ellebasi le Sam 23 Juin - 15:26

    Spoiler:
    Ellie me prit par la main et me tira vers elle, nous franchissions la pleine à grandes enjambées, la femme vampire était pressée de retrouver les siens et cela était parfaitement compréhensible, nous étions suivis du couple de vampires qui eux préférèrent cette terre dans le silence et trainer du pied. Arrivé au niveau de la porte, Ezequiel nous doubla, nous laissant moi et les deux autres jeunes femmes entrer dans la première pièce du château en seconde position. Celui-ci ignora les salutations de sa famille pour ensuite monter les escaliers du premier étage et s'enfonça dans un couloir. Je restai encore surprise d'un tel comportement.

    Ellie me jeta un regard qui en disait long sur la manière d'agir de son frère. Tandis que sa femme le suivit. En conclure les regards lancés "je suppose"par la belle famille, elle n'était pas appréciée. Ellie me présenta rapidement sa mère et sa tante. Les deux femmes d'âge mûr me regardèrent avec insistance, je les suspectai de vouloir sonder mon esprit, mais j'étais trop obnubilée par la ressemblance des deux jeunes femmes. Elles étaient grandes et élancées, leur visage n'avait aucune trace des années. L'une d'elles était habillée d'un chemisier noir orné d'un corsage de couleur rouge bordeaux, en conclure le visage fin ainsi que sa pâleur, je mettais ma main à couper que c'était la mère d'Ezequiel et Ellie. Pour la seconde jeune femme celle-ci possédait seulement une robe ample de couleur blanche, celle-ci était brune également, mais possédait des yeux plus clairs et sa peau était plus halé.

    J'observais un bref instant l'intérieur du château, celui-ci était vraiment magnifique, nous étions actuellement dans la salle principale, une grande table avec une vingtaine de chaises était postée sur la droite de la salle, la décoration comportait des tableaux, dont les visages de la famille peints du même peintre... en conclure la signature qui les ornait, les coups de pinceau étaient tout identiques. Les meubles étaient en bois de chêne sculpté à la main, ornés de chandeliers en or. Je continuais à détailler les alentours. Mais un élément perturbateur m'en empêcha. Me donnant à peine l'occasion de saluer d'un bref signe de tête et d'un bonjour au vampire du manoir.

    - Tu viens Gaby, je vais te montrer ta chambre.

    Tout en me faisant signe de la suivre. Je ne me fis pas prier pour la suivre, l'ambiance me donna froid dans le dos, imaginez une famille que de vampires.... si j'avais confiance en Ezequiel et sa sœur, sa famille c'était toute autre chose. Je montai les escaliers qui se situaient sur la gauche de la pièce et me retrouvai à présent au deuxième étage, le couloir était long, mais pas trop large pour sa longueur. Comme précédemment des tableaux étaient accrochés. Des portraits . Je supposai que ceux-là étaient leurs ancêtres. Il y avait également des paysages. Quelques petits meubles étaient situés en dessous des tableaux faisant office de soutien à des chandeliers. Ellie s'arrêta soudainement, mais moi tête en l'air je continuai ma marche, c'est quand elle se mit à rire que je repris le fil de mes pensées.

    - Oh désolée, j'étais ailleurs.
    - J'ai remarqué.
    - J'espère que l'endroit te plaît.
    - C'est sublime.
    - C'est ta chambre, je te laisse t'installer...
    j'entrai dans la pièce et je restai émerveillée devant la pièce lumineuse qui m'était offerte.
    - Oh j'oubliai, tu es juste à côté de la chambre de mon frère. Me taquina-t-elle, avant de fermer la porte de ma chambre.
    J'allai protester, mais Ezequiel entra dans ma chambre ..Me bloqua dans mon élan.
    - Mon père désire te voir.
    Me lança'-il d'une voie neutre avec une touche d'amertume.
    - OK, je vais aller le voir alors.
    Je me dirigeai vers la porte, mais celui-ci me bloqua l'accès à la porte.
    Je soupirai d'agacement, mais ce ne fut pas assez pour le dissuader de polémiquer.
    - Je m'excuse, pour hier, j'aurais dû t'avertir que j'étais mariée depuis le début.
    - OK c'est ta vie pas la mienne, tu fais se que tu veux.
    Je commençais vraiment à saturer et je ne savais vraiment pas sur quel pied danser avec lui, un coup on était proches, puis deux secondes plus tard, un fait... faisait que nous ne l'étions plus. Ma réponse apparemment ne fut pas satisfaisante, car il bloquait à présent la porte pour que j'évite de sortir.
    - Tu veux quoi ? Que je t'excuse ? Pourquoi pour avoir une femme ?.
    Ma réponse ne fut pas celle qu'il attendait hélas, ma voix resta remplie de colère.
    - Tu es énervée après moi, serais-tu jalouse ?
    - Ben voyons, je plains ta femme pour à avoir à te supporter.
    - Ben voyons.... Je savais très bien où il voulait en venir et à quoi il faisait référence.
    Je ne pus m'empêche de sourire, quand mon regard croisa le sien, il avait vraiment ce don inouï de me faire sourire, alors que j'étaie sensée être toujours énervée par la situation.
    - J'aime mieux ça...
    Je ne fis aucun commentaire sur ses dernières paroles, pour éviter encore un combat verbal. Il dégagea enfin la porte pour me laisser passer, j'étais suivie de près par Ezequiel, qui m'accompagna directement au bureau de son père qui se situait au même étage que le nôtre.

    Celui-ci frappa à la porte. La voix de son père raisonna dans la pièce, nous laissant le champ libre pour entrer. Je fus surprise de voir que le vieil homme ressemblait beaucoup à son fils ainé. Celui avait la même forme de visage et laissait voir sa position hiérarchique par son imposante présence hautaine. Les traits du visage du vieil homme étaient sévères, mais en nous voyant entrer celui-ci devint plus lumineux. Un autre point en commun fit son apparition, on pouvait voir les émotions de cette personne passer sur son visage....semblable à celui de son fils. Ses cheveux gris et longs étaient attachés en queue de cheval derrière lui, possédant une tunique de couleur rouge, j'avais l'impression d'avoir affaire à "Merlin l'enchanteur" en personne. Je jetai un bref coup d'œil à son bureau qui avait la même structure que ma chambre à quelques points. Les membres étaient tous du même bois, son bureau contenait de nombreux dossiers posés en vrac, je me demandai l'espace d'une seconde en quoi consistait ces fiches.

    Il m'invita à m'assoir devant son bureau où étaient postées deux chaises qui devaient dater de l'antiquité, et de deux grandes armoires de chaque côté de la pièce, en dessous du bureau on pouvait apercevoir un tapis de couleur. Un big- ben était posté juste sur le coté gauche, où je pouvais voir qu'on entamait le début de l'après-midi. Il observa son fils et moi à tour de rôle, dans le silence, je ne pus m'empêcher de regarder Ezequiel d'un air inquiet. Celui-ci me rassura en frôlant ma main un bref instant. Le vieil homme qui avait fini son inspection demanda par la suite à son fils de quitter la pièce, Ezequiel ne fit pas attendre les ordres de son père et sortit de la pièce en fermant la porte.

    - Donc, c'est vous la femme qui fait perdre la tête à mon fils.
    Me déclara le vieil homme avec un sérieux à vous glacer le sang.
    - Comment ça ?
    - Faut vraiment être innocent pour ne pas voir la tension qu'il y a entre vous deux.
    Je gigotai dans mon siège, me sentant mal à l'aise.. Je décidai donc de faire l'innocente, comme dit précédemment. Son père était donc très perspicace. "Puis bon comme si j'allais l'écouter le vieux papi . Je fait ce que je veux .. non pas avec mes cheveux... mais avec son fils"
    - Je ne vois vraiment pas de quoi vous voulez parler.
    Le vieil homme éclate d'un rire franc, pour ensuite me rétorquer.
    - Oh, que si vous le savez ... peu importe, faites en sorte que rien ne se passe entre lui et vous. Je ne voudrais pas que la guerre des deux familles reprennent. Cela dit mon fils est obstiné à vous protéger, donc vous serez la bienvenue chez nous.
    - Je vous remercie... de m'offrir l'asile.
    Avouai-je embarrassée par cette conversation.
    Le vieil homme m'observa un temps, puis reprit.
    - Vous venez donc du vortex, à ce que mon fils m'a raconté ?
    - C'est exact !
    - Donc, mon frère n'était pas si fou que ça. Et les prédictions étaient donc vraies.
    - Quelles prédictions ?
    - Une concerne notre monde, la deuxième vous et mon fils, mais je n'en sais pas plus sur les sujets de celle-ci. Je sais également qu'il y en a une troisième, mais je n'en ai pas eu vent.
    Les paroles du père d'Ezequiel me laissèrent perplexe. Je ne savais vraiment comment réagir face à ça, me voyant soucieuse, le vieil homme ajouta.
    - Je sais très bien que vos choix dans ce monde seront les bons.
    Avant de renchérir..
    - Je ne vais pas vous occuper plus longtemps, ma fille me demande et apparemment un curieux derrière la porte vous attend.
    Je le remerciai une seconde fois et me leva pour sortir de la pièce. Je ne savais pas quoi penser de cet entretien, si cela était positif ou négatif. En fermant la porte, je me rendis compte que le petit curieux n'était autre qu'Ezequiel qui fit mine d'entrer dans sa chambre et referma la porte. Génial, monsieur écoute à la porte maintenant, comment rester calme avec ce vampire ...."achetez vous des calmants".

    Je me dirigeai vers ma chambre, je n'avais vraiment pas envie de bouger cette après-midi. Je ne sais pas ce qui m'attendait les jours futurs, mais je ne préférais pas y penser. J'entrai dans ma chambre où je remarquai pour la première fois la décoration de ma nouvelle chambre, le lit un superbe lit à baldaquin, en parfait accord avec la décoration de la chambre. Une salle de bain était juste à côté, une baignoire s'y trouvait avec les toilettes et un lavabo. Yahou je me demandais encore s'il avait l'eau et électricité ... mais se fut de faux espoir. Un meuble en bois se situait à côté de la baignoire, je jetai un bref coup d'oeil à l'intérieur de celui-ci pour y trouver des serviettes ainsi que des gants pour la toilette. Je poussai un gros soupir de soulagement, je me dirigeai vers ma chambre observant les alentours comme un bébé chien qui découvrait son nouveau chez lui. J'ouvris la penderie et découvris un tas de vêtements pour femme, robe ..Pantalon, pull .. Suivant les goûts de madame. Je refermai les portes de celle-ci et me demandai comment cela se faisait que deux modes différentes cohabitaient dans cette armoire. Une moderne comme je l'étais et la seconde gothique. J'allais devoir poser des questions à Ellie sans aucun doute.

    Je m'allongeai enfin sur le lit, mes membres me faisaient tellement mal qu'au contact du lit cela me fit un bien fou, il me manquait plus que le massage et c'était parfait. Mais bien sûr... le massage on pouvait y faire une croix dessus. Je passai des heures à penser sur tous les événements passés, il me fallait à tous prix le livre du bibliothécaire pour que je sorte de ce cauchemar. Ezequiel me faisait complètement perdre la tête, il faillait vraiment que je prenne mes distances. Entre le dire et le faire, c'était deux choses différentes. Les Illuminaty's me bloquaient à chaque avancement et je ne savais vraiment pas comment m'en éloigner le plus possible. Pour pourrir la vie des gens, ils étaient forts. Malgré cela, la rencontre avec le métamorphe avait été un moment fantastique dans une journée lamentable. Je me demandais toujours si j'allais le revoir. J'entendais les pas d'Ezequiel aller et venir dans la pièce mitoyenne, quelle vaine, la chambre juste à côté de celle du couple, de quoi vous faire gémir de dégout.

    - Pense moins fort !!!! Cria Ezequiel dans la chambre d'à côté.

    Quelle veine dans un manoir rempli de vampires qui pouvait lire dans les pensées d'autrui, de quoi vous faire déprimer . Votre jardin secret révélé au grand jour.

    - Tu n'a pas qu'à pas lire couillon !! répondis-je le sourire aux lèvres.

    Je réussis à entendre un bref son un étouffé de celui-ci, ce qui me rendit le sourire pour la journée. J'étais vraiment dans la galère, le père de mon vampire refusait toute attirance entre lui et moi. Ezequiel qui ne m'aidait pas dans cette tâche, et surtout le fait d'essayer de m'éloigner de lui .. Alors que sa chambre était juste à côté de la vôtre. Mon cœur se serra, mais décida de penser à autre chose le plus rapidement possible. Je passais des heures à écouter les va et vient, ses pas, celui-ci avait l'air inquiet pour je ne sais qu'elle raison. Sa femme ? Moi ? Sa famille ? Je pensais à un tas de schématiques possibles. Mais cela fut dur de décrocher mes pensées.....C'était affirmatif j'étais tombée amoureuse d'un vampire marié.




     



     








    Guide du Royaume

    Ellebasi

    avatar
    Guide du Royaume

    Erudits
    Féminin Âge : 49
    Messages : 7162
    Clés : 4
    Date d'inscription : 18/02/2012


    Profil

    Message par Ellebasi le Sam 23 Juin - 15:27

    Spoiler:
    La lumière du soleil venue chauffer mon visage, mon cœur accéléra d'un coup me provoquant un réveil assez brutal, je mis un moment avant de reconnaitre l'endroit où je me situais, je pris mon courage à deux mains et essayai de me lever, je poussai un bref cri, mes muscles étaient toujours endoloris et cela commençait vraiment à bien faire. Je me dirigeai vers la fenêtre pour me rendre compte que c'était le matin, je venais encore de dormir plus qu'il ne fallut. J'enlevai ma veste tout en allant chercher quelques vêtements propres, qui se trouvaient dans la penderie qui se situait en face du lit. Je pris un pull assez large ainsi qu'un pantalon en toile. Puis me dirigea vers la salle de bain, fermant la porte à clef, je fis chauffer l'eau pour me laver. Ma toilette faite, je mis le pull qui allait à la perfection, il me serrait la taille tous en restant assez large pour être libre de mes mouvements.

    J'enfilai par la suite le pantalon qui m'allait également, on aurait cru qu'ils avaient été faits sur mesure. Je me regardai dans le miroir qui se situait dans la salle de bain, le pull était gris et assez long pour cacher mes fesses, tandis que le pantalon était noir et allait parfaitement avec mes bottines à talon haut. Je sortis de la salle de bain et me dirigeai vers la porte de ma chambre, mais le plateau du déjeuner avait été posé sur une table avec les couverts " au déjeuner du jour pain beurré et du lait dans un bol génial". Je ne me souvenais pas d'avoir eu de la visite. Sûrement qu'il avait été déposé quand j'étais dans la salle de bain. Je ne cherchai pas à comprendre très longtemps et mangeai mon déjeuner assise sur une de mes chaises qui se situait juste à côté du meuble.

    Le déjeuner englouti, je sortis finalement de ma chambre, j'écoutai le peu de bruit qu'il y avait et en concluai qu'il y avait peu d'âme qui vivait aujourd'hui. La chambre d'Ezequiel avait l'air d'être déserte, aucun bruit, je décidai donc de sortir faire une promenade matinale "histoire de m'habituer au coin". Je me dirigeai vers le premier étage, et je me surpris à attendre aucun bruit également dans cet étage là, ils devaient tous être occupés à leurs affaires. Je pris la direction de la porte, mais un regard pesant se fit sentir ... je savais exactement qui c'était et surtout quelle remarque allait- il faire, je décidai cette fois de le prendre de vitesse.

    - Bonjour et oui je ferai attention et oui je reviendrai assez vite ... ça te va ? lui dis-je tout en me retournant pour faire face au regard noir d'Ezequiel.
    - Tu apprends vite.... Ça me va. Tout en me lançant un grand sourire.
    - Mal poli ...
    - Honte à moi ! me dit-il avec un sourire taquin.

    Eh oui l'élève commençait à surpasser le maître, j'étais assez fière de moi, jusqu'à que j'ouvris la porte et me retrouvai face à face avec mon beau métamorphe. Là je me doutai que tout allait déraper avec Ezequiel et moi. Et comme je le sentis il fallut juste une affaire de quelques secondes et la réaction ne se fit pas attendre. En deux minutes il se retrouva derrière moi, lança un regard glacial au jeune homme, qui... lui le défier du regard. Je me doutai que ma journée allait être aussi mouvementée que la précédente.

    - Heu salut ... comment tu as su où me trouver ? lançai-je étonnée au jeune homme.
    Celui-ci allait répondre, mais Ezequiel le coupa
    - Oui j'aimerais bien le savoir également.
    Automatiquement, je lui écrasai le pied, mais cela eut l'effet inverse, cela le fit sourire plutôt qu'autre chose. "Ce mec me déprimait ".
    - Je vous ai suivis tous simplement.
    Répondit celui-ci, le plus naturellement possible, tout en continuant de défier Ezequiel du regard. Si celui-ci voulait faire perdre le total contrôle du vampire il était en bonne voie.
    Ezequiel poussa un grognement, que je ne lui connus pas jusqu'à maintenant "serait-il jaloux ? ".
    Mais cette fois-ci je ne lui en voulais pas totalement, le jeune homme venait de le provoquer et lui tenir tête..En plus dans sa propre maison.
    - Et pourquoi cela . Répondis-je étonnée.
    - Car, je voulais m'assurer de te revoir.
    dit-t'il cette fois-ci en me regardant dans les yeux. J'étais à deux doigts de rougir, mais Ezequiel me rappela qu'il était là en me tapotant dans le dos. La situation devenait étrangement pesante pour moi, mais mon beau métamorphe, s'en rendit compte et m'en sortit aussitôt.
    - Je croyais bon de venir te voir et de te proposer de passer la journée avec moi.
    Celui-ci passa son regard de Ezequiel à moi et me fixa intensément. Je dus me faire violence pour lui répondre clairement et surtout ne pas me perdre dans ses yeux couleur océan.
    - J'en serais ravie.
    Ezequiel cette fois-ci me pinça le dos, m'extirpant un petit cri de surprise et de douleur "quel salop", je me retournai et compris à son regard que ça ne lui plaisait pas. Et j'en avais que faire, Ezequiel avait une femme et devait s'occuper d'avantage d'elle que de moi, donc j'essayai de lui faire comprendre par sous attendus.
    - J'en connais d'autres qui devraient faire pareil avec leur femme.
    Je décidai de ne pas me retourner, car je savais très bien ce qui m'attendait. Je pris la porte des mains d'Ezequiel et la ferma tout en le regardant avec un grand sourire.
    - Fais attention à toi. Me murmura le vampire avant que je referme totalement la porte.

    Le regard d'Ezequiel était resté stupéfiant, la situation venait de lui échapper des mains. Quant à moi, j'avais décidé de m'éloigner de mon vampire un maximum même si voir celui-ci avec sa femme me tuait petit à petit. C'était le seul moyen de m'écarter de lui et de continuer ma vie de mon côté sans me faire trop de dommage émotionnel. Le métamorphe m'observa quelques secondes le temps que nous marchions le long de la plaine rocheuse. Et celle-ci était d'une beauté à couper le souffle.

    - Tu ne m'as toujours pas dit ton prénom ! dit-je outrée.
    - Et toi le tien. Répondit-il avant de renchérir.
    - C'est Dante.
    Je le regardai étonnée, et cela le surpris ..
    - Pourquoi cet air surpris ?
    - Ça existe comme prénom ça Dante ?
    - la preuve que oui.
    - Et toi alors ? C'est quoi ton fameux prénom ? que je puisse revenir te voir et te demander.
    - Oh tu comptes revenir me voir ?
    - Si tu le désires bien sur.
    - J'en serais ravie....
    Laissant ma phrase en suspension quelques secondes, je rêvais quand le jeune homme était en train de me draguer ouvertement ? En tout cas, cela ne me déplaisait pas au contraire.
    - Mon prénom c'est Gabrielle !
    - Enchanté. Me dit-il tout en me regardant avec soutenance et un sourire séducteur.
    - De même .. dis je avant de riposter avec un grand sourire. "c'est bon j'ai un fan"
    - Ça t'arrive souvent de suivre les jeunes femmes ? demandai-je étonnée.
    - Non ... seulement les belle jeunes femmes rencontrées lors d'une nuit de pleine lune.
    - Il y en a beaucoup ? demandai-je surprise.
    - Non que toi à vrai dire. M'avoua Dante.

    Dante me demanda de le suivre, ce que je fis avec hésitation, je n'étais pas trop sûr de la personne qu'il était... même s'il était très séduisant, je préférai rester sur ma défensive pour éviter encore une situation comme les précédentes. Il dut sûrement s'en apercevoir, car il me prit par la main, me demandant de lui faire confiance. Je le suivis jusqu'à une petite serre rocheuse, je découvrai avec stupeur ....que celui-ci avait tout préparer pour le repas du midi. Tout était mis dans un sac et caché sous un rocher. Mon regard, surprise et stupéfaite, le fit rire.

    - Et oui je pense à tout.
    - Et si j'avais refusé ?
    La question ne l'étonna guère, sa réponse fut rapide...à croire qu'il savait d'avance ce que j'allais dire.
    - Je serais repartie... et j'aurais mangé le repas seul ...hélas.
    M"annonça-t-il d'une voix triste et mélancolique.
    - Ça t'est déjà arrivé n'est-ce pas ?
    - Hélas oui.
    - Bah elle sait pas ce qu'elle a manqué.
    Lui répondis-je, en espérant que cela puisse lui remonter le moral, cela me rendit morose de voir la mélancolie le gagner. Devenais-je trop sensible ? Où aurais-je de l'affection pour lui malgré le peu qu'on est discuté ensemble ?
    - C'est de l'histoire ancienne

    Me dit-il tout en sortant un linge du sac. Je me poussai de quelques mètres pour que celui-ci puisse mettre la couverture sur le sol, puis m'asseyais dessus tout en regardant les alentours. Nous étions assez loin du château, mais pas assez pour ne plus l'avoir dans notre champ de vision. Dante s'assit à côté de moi, le temps d'observer le paysage magnifique, je me rendis compte également qu'une petite source d'eau était juste en face de nous, je ne l'avais même pas remarquée jusqu'ici.

    - Dis moi je peux te poser une question indiscrète ?
    Curieuse, je lui fis un signe de tête, lui affirmant qu'il avait carte blanche.
    - Il y a quoi exactement entre toi et le vampire ?
    Cette question me fit soupirer, entre lui le père d'Ellie et elle-même, je commençai à saturer de ces questions sur lui et moi. Comme s'il y avait quelque chose..." de toute façon "
    Il sentit mon mécontentement, car il se ravisa directement.
    - Tu n'es pas obligée de répondre bien sûr !
    - Il y a rien, il est juste ... un peu trop protecteur. "voir chiant"
    - Possessif tu veux dire .. À ce train là il va te surveiller sur tout ton entourage .. et même en dormant.
    - Il a pas intérêt, déclarai-je énervée.
    - Sujet sensible ?
    - Assez ... hélas.
    Il hésita un moment ... pour finalement poser la question qui le turlupinait.
    - Tu en es amoureuse n'est-ce pas ?
    Je restai un moment sans rien dire, que pouvais-je dire ? Aimer un vampire marié ? "pfff la poisse"
    - Je ne sais pas à vrai dire .. Je suis dans le blackout total... J'essaye de prendre le plus de large possible, depuis que je sais qu'il à une femme.
    - Quoi il te l'avait pas dit ...
    - Non ..
    - Quel crétin ...Je tâcherai de te le faire oublié. On ne fait pas souffrir une aussi jolie jeune fille. Le tout dit avec un grand sourire
    - Serais-tu en train de me draguer ? dis-je surprise.
    - Peut-être. Répondit-il du tac au tac.

    Celui-ci me fit sourire, je ne pouvais pas nier qu'être draguée était plutôt flatteur et puis être avec Dante était tellement relaxant que j'en vins à oublier les vampires pour la journée, il était le seul à pouvoir me faire décompresser loin de ceux-ci.




     



     








    Guide du Royaume

    Ellebasi

    avatar
    Guide du Royaume

    Erudits
    Féminin Âge : 49
    Messages : 7162
    Clés : 4
    Date d'inscription : 18/02/2012


    Profil

    Message par Ellebasi le Sam 23 Juin - 19:34

    Spoiler:
    Je passai toute ma mâtinée avec Dante. Le séduisant jeune homme s'obstinait à me faire la cour et à me connaitre davantage, j'essayai de contourner la situation quelquefois, mais rien n'y fit. Nous mangeâmes le midi ensemble, il avait amené dans son sac, des fruits et également du jambon et du saucisson. J'en revenais toujours pas du fait que le métamorphe m'ait suivie jusqu'à la demeure d'Ezequiel pour me connaitre, je me demandais encore ce qui pouvait se cacher derrière tout ça. Mais l'heure n'était pas aux suspicions et je décidai de passer ma journée en bonne compagnie sans qu'il y ait quelque chose qui vienne faire déraper ce pique-nique. Mais ma résolution fut vite de courte durée, quand je vis l'arrivée d'Ellie au loin.

    - C'est la femme du vampire ?
    Me demanda Dante hésitant.... avec une tonalité assez basse, pour que celle-ci ne puisse pas l'entendre.
    - Non c'est sa soeur... et ça sent le coup fourré. Répondis-je de la même manière.
    Dante ne broncha pas un mot à l'arrivée de la demoiselle et se fut quand celle-ci posa le regard sur Dante que je compris de suite l'intérêt qu'elle lui portait. "Notre petite Ellie était donc attirée par mon métamorphe"
    ..Sauf.. Que je me demandais si c'était réciproque.

    - Bouh ! me fit la jeune vampire avec un grand sourire.
    Mon regard se porta sur Dante et celui-ci comprit très vite que nous allions finir la journée à trois et non en tête à tête.
    - OK me fit-il avec un sourire au bout des lèvres.
    Je fis mine de demander à Ellie de s'assoir près de moi, et elle ne se fit pas prier.
    - Oh pardon .. quelle mal polie.. dis-je avant de les présenter l'un à l'autre.
    Je regardais Ellie intensément, mais quand elle se retourna pour me faire face, les questions allaient fuser.
    - Quoi ? Pourquoi tu me regardes comme ça ?
    - C'est ton chiant de frère qui t'envoie ?
    Je lui posai la question cash, ce qui lui provoqua un rire bruyant.
    - Non, il est occupé à balader la chèvre dans les pâturages du château.
    Je ne pus m'empêcher de sourire quand celle-ci me lança son sarcasme à l'égard de sa belle sœur le plus naturellement possible.
    - C'est qui la chèvre ?
    Demanda Dante l'air étonné.
    - Sa belle soeur... répondis-je calmement.
    - Quelle représentation charmante.
    - Oui bah ... tu cohabiterais avec elle .. Crois moi que tu affirmerais que la représentation est identique.
    Répondit Ellie avec un sérieux sévère. Je ne pus m'empêcher de regarder Dante à ce moment-là pour voir sa réaction, celui-ci resta silencieux et décrocha un bref sourire, il était assez difficile de voir à quoi pensait le jeune homme.. Et s'il était attiré par la jeune femme.

    Ellie se rendit vite compte de ce que j'étais en train de faire et me mit un bref coup de pied dans la chaussure.
    OK... le message était passé et je compris que j'étais loin d'être aussi discrète que je le pensais. J'étais nulle dans ce domaine là, mais les intentions étaient bonnes. Si je pouvais lui être utile à la demoiselle, je serais ravie de l'aider... même si à la base monsieur me draguait ouvertement. Je préférais rester seule jusqu'au moment où je pourrais rentrée chez moi, je me voyais mal devant le vortex ... bloquée à faire un choix ... repartir pour retrouver ma mère ou rester ici avec l'homme que j'aime, je ne voulais pas avoir affaire à ce genre de situation. Je m'en voudrais dans les deux cas. Encore fallait-il que je retrouve ce vortex....fallait vraiment que je reparte voir ce bibliothécaire. J'espérais simplement qu'il ne lui soit rien arrivé durant notre absence, sinon j'étais vraiment dans le caca. Ce bouquin était vraiment l'unique porte de sortie que j'avais, fallait que je me rende là bas dans les plus brefs délais, en espérant pouvoir me débarrasser du couple de cinglés qui m'entourait et surveillait mes faits et gestes. Je cherchais une idée lumineuse, mais Ellie me fit vite revenir sur terre.

    - Quelle grande rêveuse, notre Gaby.
    - Tu as lu dans mes pensées .. c'est ça !! l'accusai-je avec un grand sourire.
    - Non pas cette fois-ci.
    - Et puis non je rêvais pas !!
    - Tu réfléchissais à quoi alors ?
    Ellie fit les gros yeux .. Elle ressemblait beaucoup à un poisson-lune.
    Je ne pus m'empêcher de rire en voyant l'expression de son visage, cette fille était unique dans son genre.
    - Tu aimerais le savoir hein ... bah tu ne le sauras pas .. t'avais qu'à lire.
    - Tu n'es pas drôle. Me dit-elle tout en me lançant le saucisson, que je rattrapai avec rapidité.

    Tandis qu'Ellie et moi nous nous observions avec un grand sourire aux lèvres, Dante en profita pour m'attirer vers lui et me prit dans ses bras. Je ne bougeai pas, regardant Ellie d'un air surpris, celle-ci leva les yeux au ciel, avec un sourire en coin. Les voix d'Ezequiel et de Caroline venaient heurter mes oreilles, je compris maintenant la réaction de Dante. " Et un geste de possessivité et un .."Celui-ci s'était paré pour une provocation pour la seconde fois. Je décidai de ne pas me mêler de leur histoire, même si j'étais la première concernée.

    Ellie ne fut pas très surprise, quelque chose me disait qu'elle avait très bien compris la situation, ou que tout simplement elle venait de sonder nos esprits. Ezequiel arrivait vers nous, tenant sa femme par la taille, avec un air narquois. Mais son regard changea du tout au tout quand il me vit dans les bras du métamorphe. Dante ne put s'empêcher de lui faire un grand sourire, d'où la tonalité amère d'Ezequiel quand il prit la parole.

    - Tiens donc !
    - Tiens, tu sors, ta biquette !
    Riposta sa soeur de la même tonalité.
    - Ellie ! cria son frère irrité.
    - Bah quoi c'est pas ma faute si tu aimes ce genre d'animaux !
    - Toi faudra qu'on parle ce soir.
    Tandis que sa femme lui jetait un regard noir, lui me jeta un bref coup d'oeil pour finalement me rétorquer.
    - Tiens j'ai écouté ton conseil... faudrait que tu te mettes à écouter les miens non ?
    La répartie d'Ezequiel ne me plut guère et à Dante également lui provoquant un grognement lourd. Je me retournai pour constater que les yeux de mon nouvel ami avaient changé de couleur, faisant place à du jaune ambré.
    Je ne pus m'empêcher de répondre à la remarque d'Ezequiel.
    - À la différence de toi, je n'écoute personne et ne me laisse jamais dicter ma conduite par autrui.
    Je faisais référence cette foi-ci à son mariage arrangé, toutes les personnes présentes comprirent très bien mon allusion .. À part Dante qui ne connaissait en rien la situation d'Ezequiel. Cette fois-ci j'avais encore fait plus fort que la fois précédente et m'en rendis compte à l'expression du visage de sa soeur "oups boulette". Celle-ci resta figée.. et je sentais que j'allais encore m'en mordre les doigts pour un moment.
    Ezequiel décida de ne pas en rester là cette fois-ci et m'enfonça de plus belle.
    - Malheureusement .. On n'a pas tous le choix d'en faire qu'à notre tête.
    Je venais effectivement de toucher un point sensible, mais je ne laisserais personne me parler de la sorte.
    - On a toujours le choix souviens-t'en à l'avenir ...
    - Je ne pense pas.
    Pour lui sa situation était comme cela, car il n'avait pas eu d'autre choix que d'accepter la proposition de son père, sous peine de guerre entre deux lignées vampiriques et de succession. Mais moi j'en pensais pas moins, il eut été possible par n'importe quel autre moyen d'arrêter cela.
    - Et souviens-toi également qu'on ne peut toujours avoir raison. Ajouta-t-il avec un regard sévère.
    J'allais me lever pour lui mettre une bonne baffe dans le visage, mais Dante fit le nécessaire pour me bloquer.

    Ezequiel me regarda un bref moment, le regard ailleurs, je crus même une fraction de seconde y trouver des larmes, mais en vain. Son visage était dès plus neutre, il nous souhaita malgré ça une bonne fin de journée et disparut avec sa compagne. Ellie me regarda un bref instant, puis le regard se porta finalement sur Dante.

    - Je suis désolée, mon frère ... et désorientée depuis quelques jours, avoua Ellie d'un air gêné.
    Dante lui fit un signe de tête en signe de compréhension.
    - Bon je vous laisse, je dois aller discuter avec mon frère.
    Je décidai de rester encore quelque temps dans les bras de mon nouvel ami, essayant de ne pas trop penser à ce qui c'était passé. Mais hélas .. c'était incontournable.
    Dante resta collé contre moi, posant sa tête sur la mienne en signe de compassion.
    - Quoiqu'il en soit pour vous deux.. Ce mec est dingue de toi...
    - Il est surtout trop protecteur et taré oui ... je laissais ma phrase en suspension pour éviter de continuer ma phrase éternellement. Dante ne put s'empêcher de rire.
    - Bon, je te ramène avant que le vampire me saute au cou pour t'avoir kidnappée deux heures de trop.
    Je ne pus m'empêcher de réprimer un rire chaleureux, celui-ci avait le don de me faire rire. Nous rangions le tout dans le panier de Dante et il me raccompagna devant le pied de la porte du château, d'où je pouvais entendre les voix d'Ellie et d'Ezequiel monter.
    - Je suis désolée pour ça.
    - Je comprends, ne t'inquiète pas....tu serais partante pour une balade dans la forêt demain ? Bien sûr... sans les vampires cette fois-ci. Ce n'est pas que je ne les aime pas, mais je préférerais te parler seul.
    Me parler seul ? Pourquoi voulait il discuter seul avec moi ? J'étais partie pour fabuler encore une fois, mais entendis un gros fracas dans le château, donc je m'empressai de répondre pour aller jeter un coup d'oeil là-dedans.
    - Pas de problème.
    - Vers la même heure ?
    - ça marche répondis-je.

    Celui-ci m'embrassa sur le front, tandis qu'il prit la direction de la forêt, moi je me précipitai dans le château. J'ouvris la porte à grande volée et allai au deuxième étage à toute vitesse pour entendre des cris et des flots de paroles qui provenaient de la chambre d'Ezequiel. Ma chambre étant mitoyenne, je rentrai donc dans ma chambre et m'asseyai sur le lit, la voix de sa femme résonna dans leur chambre, j'assistai à une dispute du couple et le sujet de conversation ... c'était moi. Sa femme n'appréciait pas le comportement de son mari et je comprenais parfaitement, car moi non plus je ne le supportais pas . Ezequiel se rendit compte de ma présence, car celui-ci reporta la conversation au lendemain. Je jetai un bref regard par la fenêtre et me rendis compte que la nuit était tombée. Je me demandais bien ce que Dante voulait me dire exactement...je décidai de ne pas trop me prendre la tête avec la réponse. Je m'allongeai en essayant de ne pas penser à demain et surtout à Dante, entourés de vampire qui pouvait lire dans les pensées, même à distance cela me fit froid dans le dos. Un coup de fatigue me tomba dessus, penser à tout me rendait dingue et me fatiguait par la même occasion. Sans m'en rendre compte, je ratai encore un repas et m'endormis sur mon lit.




     



     








    Guide du Royaume

    Ellebasi

    avatar
    Guide du Royaume

    Erudits
    Féminin Âge : 49
    Messages : 7162
    Clés : 4
    Date d'inscription : 18/02/2012


    Profil

    Message par Ellebasi le Sam 23 Juin - 22:02

    Spoiler:
    Aujourd'hui était un grand jour... Enfin, je passais encore une de mes journées avec Dante, car celui-ci avait une chose importante à me dire. Celui-ci étant obstiné à me draguer, je me demandais si cela avait un lien, quoi qu'il en soit j'adorais sa compagnie plus que celle d'Ezequiel en ce moment. Je m'étais levée assez tôt, pour avoir le temps de me préparer et prendre mon petit déjeuner à temps, je n'avais eu aucune visite des protagonistes vampiriques et c'était pas pour me déplaire, vue la tournure qu'avait pris les choses. Me tenir loin d'Ezequiel était ma principale préoccupation ainsi que mes journées avec Dante, certes il faillait aussi que je médite sur le fait de rejoindre mon bibliothécaire préféré, sans qu'Ezequiel ne s'en rende compte ...tâche un peu moins facile.
    Mais, c'était le seul moyen pour que je rentre définitivement chez moi. Je cherchai du regard la pendule qui se trouvait juste au dessus de ma penderie, mais le tintement de la porte d'entrée vint affirmer l'heure qu'il était supposé être. Dante devait m'attendre en bas, je ne le fis pas trop attendre et pris ma veste qui était posée sur la chaise, sortant de ma chambre dans la foulée et me dirigeant directement au premier étage d'un pas accéléré, de peur qu'un vampire pas content ramène sa fraise une troisième fois.

    Je descendis les escaliers rapidement, mais je vis avec stupeur Ezequiel en pleine conversation avec Dante ...et qui plus est une conversation calme "punaise c'est noël". Je me demandai si je n'étais pas dans un rêve et me pinçai le bras pour avoir une confirmation. Ezequiel ne me fit aucun sourire à mon arrivée, je compris assez vite qu'il se contrôlait et essayait de ne pas me tuer verbalement. J'étais étonnée du self control qu'il avait, j'avais une forte envie de lui lancer une pique pour voir la réaction de celui-ci. Mais je n'en fis rien "quel dommage" , je ne voulus pas mettre de l'huile sur le feu pour une banalité.

    - Ton rendez-vous est arrivé
    Le vampire parla d'une voie morte, sans vie, je me demandai bien ce qu'il avait pu dire à sa femme. Cela m'avait mise mal à l'aise de savoir que j'étais la principale source de conflit entre lui et sa femme. Je ne sus quoi répondre et il s'en rendit vite compte, car celui-ci se força à me sourire .... bingo il avait lu dans mes pensées, j'en mettrais ma main à couper.
    - Merci
    Je m'avançai vers mon rendez-vous, tandis qu'Ezequiel partit de son coté sans broncher un quelconque mot.
    Dante me regarda étonné, je haussai les épaules pour confirmer mon étonnement . Les yeux de Dante étaient toujours aussi magnifiques, on pouvait s'y perdre pendant des heures entières. Je me surpris à penser à lui ainsi qu'à Ellie.. Et en y pensant, une touche de jalousie fit place "c'est bon je deviens chèvre avec ces mecs". Comment pouvait-on s'attacher à deux personnes en très peu de temps ? Je me surpris moi-même.
    - On y va ?
    Dante me regarda avec un grand sourire aux lèvres, je me demandais toujours ce qu'il voulait me dire. Il me tendit son bras que je pris avec grand plaisir. Nous voilà bras dessus et bras dessous, tout en se dirigeant vers la forêt. Tandis que je sentis derrière nous un regard pressant. Je ne me retournai pas... voulant éviter qui que ce fut pour le moment à part Dante, je voulais passer une agréable journée sans .... vampire.

    Nous arrivions enfin dans la forêt, depuis mon arrivée je n'arrêtais pas de passer par les forêts et je commençais à en avoir ma claque. Des forêts par ci ....des forêts par la ... et une ville de paysan fallait bien que je râle un peu, je n'avais pas eu l'occasion de le faire jusqu'ici. Je me demandais encore où le métamorphe voulait m'amener, le suspens étant trop grand je ne pus m'empêcher de demander.
    - Où allons-nous ?
    Dante ne me répondit pas et me fit juste un sourire en guise de réponse, je commençais à avoir peur ... je me rendis compte que je ne le connaissais pas particulièrement et qu'Ezequiel avait raison sur un point, j'étais trop inconsciente . Dante dut sentir ma peur, il me tira vers lui et me prit par les épaules, de manière à me faire comprendre que je n'avais rien à craindre de lui. Nous marchions quelques minutes encore, ce fut les crépitements de l'eau qui me confirma un point d'eau non loin. Nous nous rapprochâmes de l'endroit et vis avec stupeur le magnifique endroit qui était caché dans le recoin de cette forêt. Un immense lac était devant nous accompagné d'une cascade d'eau, celui-ci était tout entouré d'arbres de la forêt. Derrière les chutes d'eau je supposais qu'une grotte s'y cacher, ma vision était loin d'être super développée, mais cela était assez visible.
    - C'est mon endroit favori !
    Je regardai Dante, dont le regard s'émerveilla à la vue de la cascade.
    - C'est magnifique.
    Avouai-je avec stupéfaction.
    - Tu te souviens de la nuit où tu es sortie du vortex ?
    Dante venait de changer de conversation , mon regard se figea...je crus un instant que mon coeur rata un battement, comment Dante pouvait-il savoir que je sortais d'un vortex ? Je me tournai directement vers lui et l'observai avec un regard ahuri.
    - Comment sais-tu que je viens d'un vortex ?
    - J'y étais.
    Je restai sans voix, comment pouvait-il y être ? Je n'avais croisé qu'une ....Bestiole ....A part.. Si c'était lui la BESTIOLE.
    - Me dis pas que ...
    Je laissai ma phrase en suspend, étourdie par l'aveu.
    - Oui... c'était moi
    Son regard quitta enfin le paysage pour se porter sur moi.
    Je n'en croyais pas mes oreilles, Dante n'était autre que la bestiole qui m'avait sauté dessus en sortant du vortex, donc c'était ça un métamorphe. Prise de panique, je repris le trajet que nous avions fait pour rebrousser chemin, essayant d'évacuer ce fichu stress.
    - Je t'en prie .. n'aie pas peur
    Cria Dante, tandis qu'il essaya de me rattraper dans la forêt... je ne savais vraiment plus quoi penser... Il me voulait quoi au juste ?.
    Je continuai mon avancée, quand quelque chose me frôla et heurta Dante de plein fouet, l'envoyant valser contre un arbre. Je mis un moment avant de me rendre compte que c'était ... Ezequiel. Surprise je pus m'empêcher de crier, quand je vis Dante à terre, essayant de se relever tant bien que mal.
    - Non ! Lui fais pas de mal bordel
    - Il t'a fait quoi ce connard !
    Le regard haineux d'Ezequiel, me déstabilisa sur le coup.
    - Rien ! Putain
    - J'ai senti ta peur à deux kilomètres... et il ne t'a rien fait ?
    Me lança-t-il stupéfait avant de s'acharner à nouveau sur Dante. Il le prit une fois de plus par surprise et le colla contre un arbre. Le soulevant de tout son poids. Dante me regarda, voyant mon regard inquiet, il décida de ne pas bouger et de riposter... d'une autre manière.
    - Tu penses vraiment que je ferais du mal à ma femme !
    La phrase de Dante percuta Ezequiel et moi de plein fouet .."Putain c'est quoi ce bordel, il a fumé un joint c'est pas possible"
    Ezequiel lâcha d'un coup sec le métamorphe étourdi par celui-ci. Lui et moi restâmes sans rien dire pendant quelques secondes... encore sous le choc.
    C'est finalement Ezequiel qui m'obligea à réagir.
    Celui-ci s'était retourné vers moi avec un regard haineux et avide de colère.
    - Et tu m'en voulais, car je t'avais rien dit sur mon mariage ... tu en as fait autant. Me lança-t-il avec rage.
    - Mais merde quoi , je suis sortie du vortex et deux secondes après je me suis fait attaquer par une bestiole, qui s'avérait être Dante.
    Je regardai directement Dante et ajoutai :
    - Sans vouloir te vexer.
    Celui-ci ne dit pas un mot, tandis qu'Ezequiel reposa son regard sur son ennemi.
    - Quoi le vampire .. Tu sais très bien comment un métamorphe fonctionne quand on sélectionne une compagne.
    - Pas moi. Rétorquai-je ahuri.
    Ezequiel resta devant lui à le fixer d'un regard noir.
    - Explique-lui, vu que c'est ta femme.
    Le regard de Dante se posa de nouveau sur moi, je n'arrivais pas à voir exactement ce qu'il ressentait actuellement.. Peut-être de l'embarras ou une chose similaire.
    - Je suis désolé je voulais te le dire en douceur... mais ton vampire a le don de tout gâcher.
    Ezequiel poussa un grognement de mécontentement.
    - Quand tu m'as regardé sous ma forme animale. Une connexion... c'était fait entre toi et moi. Car une fusion de nos âmes s'est faite. D'où tes capacités de métamorphe. Nous sommes dorénavant liés. Chaque pleine lune les métamorphes s'accouplent, ceux n'ayant pas de partenaire c'est l'occasion pour eux de trouver leur compagne.
    - Et c'est ce qui est arrivé avec moi, c'est ça ?
    - Oui, je t'ai choisie comme compagne. Rares sont les humaines sélectionnées cependant.
    - Quelle aubaine que tu as ... Gabrielle
    La voie d'Ezequiel était remplie de dégout et de haine.
    - Il manquerait plus que ça soit pareil avec les vampires tien.
    Ezequiel eut l'air surpris de ma riposte.
    - Comment ça ?
    - Bah oué... Si après une morsure il y a un lien, je n'imagine pas quoi ...
    Le regard d'Ezequiel s'illumina et le sourire qui s'étendait sur son visage, ne valait rien qui vaille.
    - À ton avis comment j'ai su que tu avais peur ?
    - Connard ! répondis-je
    Celui-ci ne put s'empêcher de rire joyeusement à mon insulte.
    - Quoi ? il t'a mordue ?
    Quand je vis les yeux de Dante changer de couleur, ainsi que sa mâchoire se comprimer, je sus que la réponse allait provoquer de sacrés dégâts. Mais Ezequiel... ce fit ce plaisir.
    - Bien sûr que je l'ai mordue ....On était dans une situation délic...
    Ezequiel n'eut pas le temps de terminer sa phrase que Dante l'envoya valser contre deux arbres. Sa rapidité me laissa sans voix, jusqu'à maintenant je n'avais vu que mon vampire bouger d'une telle rapidité. Mais Ezequiel ne se laissa pas faire et l'envoya sur un arbre à son tour, je me retrouvais avec deux mecs en plein top de testostérone. " la veine"
    - Occupe-toi de ton mari....Je m'occupe du mien.
    Je me retournai pour faire face à la femme d'Ezequiel.
    Je me demandais si elle avait suivi son mari et écouté toute la conversation. Je ne me fis pas attendre, avant que Dante puisse se remettre sur ses deux jambes je le bloquai pour éviter qu'il continue sa lutte. Je me retournai un bref instant, pour voir la femme d'Ezequiel essayer de le maîtriser, mais en vain ... il la poussa violemment contre un arbre. Je décidai donc de m'interposer entre Ezequiel et Dante, celui-ci s'arrêta net devant moi tout à jetant un regard noir au métamorphe. Le regard du vampire se posa de nouveau sur moi, je ne savais vraiment pas à quoi il pensait, mais son regard haineux devint triste. Sa femme se tenait en retrait, mon regard se porta sur elle, ce soir ça allait chauffer entre sa femme et lui, le regard qu'elle lui lança ne me plut guère. Elle s'approcha et le tira par le bras, elle dut se faire violence avant que celui-ci ne céda, tous en retenant mon regard.

    Je me retournai vers Dante et l'aidant à se relever.
    - Je suis désolé. Murmura-t-il
    - Tu n'as pas à t'excuser.
    Son regard se fit plus doux, j'admirai mon métamorphe quelque instant.
    J'avais de l'affection pour lui, mais de là à être sa compagne, je ne savais pas trop quoi en penser.
    - Il serait préférable que je ne passe pas te voir pendant quelques jours...le temps que tout ça se calme.
    Le métamorphe avait l'air anéanti et je ne savais vraiment pas quoi lui dire pour lui remonter le moral.
    Alors, je fis ce que mon instinct me dicta de faire cette fois-ci, je me rapprochai de lui et le pris dans mes bras, chose que je faisais rarement. Celui-ci poussa un gros soupir de soulagement. Peut-être pensait-t-il sûrement que je lui en voulais. Mais ce n'était pas le cas, je le plaignais plutôt qu'autre chose. Devins-je empathique ?
    En y pensant de plus près j'aurais pu tomber sur pire comme compagnon. Je passai quelques secondes dans ses bras, pour une fois je me sentis en sécurité et à l'aise, j'étais bien avec lui...
    Celui-ci mit fin à notre enlacement tout en m'embrassant sur la joue.
    - Ne m'oublie pas
    - Ça ne risque pas.
    Me déclara-t-il avec un sourire timide.. Que je ne le lui connaissais pas. Celui-ci s'enfonça dans la forêt petit à petit, mon regard le suivit jusqu'à qu'il ne puisse plus voir que l'ombre des arbres. Je n'avais aucune envie de rentrer, je me demandai encore ce qui allait m'attendre là-bas.




     



     








    Guide du Royaume

    Ellebasi

    avatar
    Guide du Royaume

    Erudits
    Féminin Âge : 49
    Messages : 7162
    Clés : 4
    Date d'inscription : 18/02/2012


    Profil

    Message par Ellebasi le Sam 23 Juin - 22:05

    Voilà les quatre parties sont corrigées et postées.




     



     








    Habitant

    streamy

    avatar
    Habitant

    Féminin Âge : 29
    Messages : 40
    Clés : 0
    Date d'inscription : 11/11/2011


    Profil

    Message par streamy le Sam 23 Juin - 23:23

    Merci beaucoup <3
    et bonne vacance <3



    Guide du Royaume

    Ellebasi

    avatar
    Guide du Royaume

    Erudits
    Féminin Âge : 49
    Messages : 7162
    Clés : 4
    Date d'inscription : 18/02/2012


    Profil

    Message par Ellebasi le Dim 24 Juin - 0:27

    Merci Streamy. A toi aussi je souhaite de bonnes vacances.

    J'archive donc.




     



     










    Contenu sponsorisé




    Profil

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 20 Sep - 23:41